Tour de France

Gilbert : "Je me retrouve de nouveau avec une fracture au genou gauche"

Gilbert : "

© DAVID STOCKMAN - BELGA

30 août 2020 à 08:01 - mise à jour 30 août 2020 à 08:01Temps de lecture2 min
Par Pierre Lambert avec Jérôme Helguers

Victime d’une chute samedi, Gilbert quitte le Tour de France, a fait savoir dimanche Lotto Soudal dans un communiqué. L’équipe compte aussi l’abandon de John Degenkolb, arrivé hors délais.

"J’ai passé une radio et une IRM et suite à ça on a vu qu’il y avait un trait de fracture. On ne savait pas si c’était celle d’il y a deux ans ou une nouvelle fracture. On a donc fait une échographie et on a vu un épanchement de sang et il n’y avait plus de doute. Je me retrouve de nouveau avec une fracture au genou gauche", a déclaré Philippe Gilbert ce matin.

Et le coureur de Lotto Soudal d’ajouter : "Si on peut parler de bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de déplacement et ça va guérir plus vite. Finalement à choisir, c’est peut-être la meilleure des issues possibles. Le docteur nous a accueillis bien tard et il parlait de 2 à 3 semaines d’immobilité. C’est toujours les premiers diagnostiques qui sont les plus longs. Je m’attends à pouvoir reprendre plus tôt, mais il va falloir laisser mon corps se reposer."

Philippe Gilbert a d’ailleurs directement su que ce n’était pas bon, même s’il est remonté sur son vélo et a terminé l’étape : "c’est tombé devant moi, j’ai évité deux-trois coureurs, mais c’est de nouveau retombé et je suis tombé. C’était une chute importante. Je me suis relevé très vite et j’ai voulu repartir, mais ce n’était pas possible. Je me suis appuyé contre la barrière et je suis resté deux minutes et là tout le monde était déjà reparti. Je suis remonté sur mon vélo et je sentais que je ne pouvais pas pousser sur les pédales. Et vingt minutes après avoir repris, la douleur était plus grande, ça m’a rappelé les mêmes sensations qu’en 2018. Je n’ai pas passé un relais, j'étais incapable de pousser sur les pédales jusqu’à l’arrivée. Je ne m’attendais pas à une fracture de nouveau."

Avec cette chute, Lotto Soudal perd un second coureur (John Degenkolb) : "Oui, c’est une grosse déception. On aime notre métier et on se bat pour le maillot. Aujourd’hui être mis hors délais comme ça, c’est un grand manque de respect des commissaires, car John s’est donné à fond. Il ne lui manquait que deux minutes et il aurait mérité plus. C’est décevant. Même s’il ne serait pas reparti il aurait été classé."

C'est le Norvégien Alexander Kristoff (UAE Emirates) qui a gagné au sprint ce samedi à Nice la première étape du Tour de France, émaillée par une succession de chutes sur une route très glissante.

1er étape : Nice Moyen Pays > Nice : Victoire d'Alexander Kristoff

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous