Tour de France

Gilbert : "Je vais imprimer le programme des courses de l'équipe dès demain"

Gilbert : "Demain je vais imprimer le programme des courses de l'équipe et commencer à dessiner mon futur"

© Tous droits réservés

30 août 2020 à 14:02 - mise à jour 30 août 2020 à 14:02Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants avec Laurent Bruwier

Philippe Gilbert a quitté le Tour de France prématurément. Contraint à l'abandon par une fracture de la rotule comme en 2018, l'ancien champion du monde garde moral et se projette déjà vers la suite de la saison. "Demain je vais imprimer le programme des courses de l'équipe et commencer à dessiner mon futur", assure-t-il.

"Je pense que beaucoup de personnes ne savaient même pas que j'étais tombé. A 60-65 kilomètres de l'arrivée, il y a eu une grosse chute. Il y a eu une grosse chute devant moi avec une quinzaine de coureurs. J'ai réussi à éviter les 3-4 premiers puis j'ai percuté le suivant et je suis passé au-dessus du vélo", raconte Phil. "Je suis retombé sur le genou. J'ai voulu repartir directement mais la douleur était trop importante. Je suis resté une à deux minutes à l'arrêt avant de repartir. Je suis revenu sur Caleb (Ewan) et Frederik (Frison). J'ai essayé d'aider Caleb comme j'ai pu. Mais avec la douleur j'étais bloqué à 320-350 watts. Je n'avançais plus du tout. Je me suis retrouvé dans un groupe avec Nikias Arndt et je me suis laissé emmener jusqu'à l'arrivée. On avait perdu 11 minutes mais ce n'était pas trop grave. Mais le diagnostic est là. Il y a une petite fracture au niveau de la rotule. L’œdème est encore trop important pour en être sûr mais on pense que c'est la fracture de 2018 qui s'est rouverte. Ça ne parait pas aussi grave que la dernière donc c'est encourageant",

A 38 ans, le Remoucastrien n'a pas pensé un seul instant à s'arrêter. "J'ai beau avoir de l'âge et c'est parfois un peu plus compliqué mais je compense mentalement. Le sport de haut niveau, c'est avant tout une question d'envie de motivation et de volonté. Quand on a la tête, c'est le principal et moi je l'ai. Je suis motivé à revenir en 2020 et certainement en 2021. Quelques mois après dernière blessure, j'ai gagné Paris-Roubaix donc ça me donne de la motivation. Je suis déterminé. Je vais travailler dur et je reviendrai à mon meilleur niveau."

Après avoir passé un dimanche tranquille devant le Tour de France, Gilbert va se tourner vers l'avenir. "Demain je vais imprimer le programme des course de l'équipe et commencer à dessiner mon futur".

Même s'il a porté le maillot jaune, Gilbert reconnait que le "Tour ne lui a jamais réussi".  "Mais en 10 participations vécus beaucoup d'émotions avec les victoires de mes équipiers. J'ai partagé des grands moments, c'est pour ça qu'on aime le Tour".

Il reste sur trois expériences amères avec trois abandons​. "​​Je n'aimerais pas abandonner mon aventure personnelle avec le Tour de France avec de la malchance. J'ai une raison de revenir en 2021 pour boucler cette boucle. Je déteste abandonner, j'aimerais refaire un Tour en entier".

Loading...

Articles recommandés pour vous