RTBFPasser au contenu
Rechercher

Cyclisme

Giro 2022, 8e étape : Thomas De Gendt, présent dans l’échappée matinale, s’impose facilement au sprint

14 mai 2022 à 06:00 - mise à jour 14 mai 2022 à 15:39Temps de lecture2 min
Par Pierre Lambert
Loading...

Mathieu van der Poel aura animé cette 8e étape du Giro en partant dès le début. Mais au final, c’est Thomas De Gendt qui s’impose. Présent aussi dans l’échappée matinale, le Belge remporte la 17e victoire de sa carrière. Au classement général, Juan Pedro Lopez conserve le maillot rose de leader.

Résumé de la course :

C’est un retour après neuf ans d’absence du côté de Naples, qui avait vu la victoire de Mark Cavendish. Mais pour cette 8e étape, le profil est plus pour les puncheurs et Mathieu van der Poel l’a bien compris puisque le Néerlandais décide d’attaquer dès le début de l’étape.

Il est vite rejoint par d’autres et un groupe d’une vingtaine de coureurs se constituent et compte près de deux minutes d’avance. Parmi eux, Biniam Girmay, qui en profite pour remporter le premier sprint intermédiaire de l’étape.

La course se poursuit et les coureurs arrivent au circuit à parcourir quatre fois. Ils sont 21 en tête. Avec notamment Girmay, De Gendt, Moniquet et Vanhoucke. L’écart reste au-dessus des deux minutes.

A 46,3 km de l’arrivée, l’intenable van der Poel attaque une nouvelle fois et un nouveau groupe de 15 coureurs se forment. Il possède plus de 3 minutes d’avance sur le peloton.

Il reste 34 km et Gabburo accélère. Il emmène avec lui De Gendt, Vanhoucke et Arcas. Le groupe prend petit à petit un écart sur les poursuivants ou van der Poel se démène. Le peloton, lui est relégué à plus de 4 minutes.

Dans les 10 derniers kilomètres, van der Poel tente le tout pour le tout. L’écart se resserre à neuf secondes au dernier kilomètre, mais c’est trop tard. La victoire se joue au sprint et à ce petit jeu-là, Thomas De Gendt s’impose facilement. C’est la 17e victoire de sa carrière, la 2e sur le Giro. Sa dernière victoire remontait à mars 2021 au Tour de Catalogne.

Au classement général, l'Espagnol Juan Pedro Lopez (Trek-Segafredo) conserve le maillot rose de leader avec 35 secondes d'avance sur l'Allemand Lennard Kamna (Bora-hansgrohe) et 58 secondes sur l'Estonien Rein Taaramae (Intermarché-Wanty Gobert).

Dimanche, cette 105e édition du Giro proposera une 9e étape plus vallonnée de 191km entre Isernia et le sommet du Blockhaus, sur une dernière montée de première catégorie de 13,9 km à 8,4 % de moyenne. Le Tour d'Italie s'achèvera le 29 mai à Vérone.

Loading...

Sur le même sujet

Giro 2022 : les classements après la huitième étape remportée par Thomas De Gendt

Giro - Cyclisme

Articles recommandés pour vous