RTBFPasser au contenu

Giro - Cyclisme

Giro 2022 : Cavendish remporte la troisième étape au sprint, van der Poel conserve son maillot rose

Mark Cavendish a ramené à Quick-Step sa première victoire sur le Giro depuis 2018.
07 mai 2022 à 23:00 - mise à jour 08 mai 2022 à 15:421 min
Par Jérôme Jordens

La troisième étape du Giro s’est conclue par un sprint massif qui a vu la victoire de Mark Cavendish. Le sprinteur britannique s’est montré le plus véloce et a devancé Arnaud Démare et Fernando Gaviria. Le maillot rose de leader reste sur les épaules de Mathieu van der Poel.

Etape très calme pour cette dernière journée sur le sol hongrois. Aucune difficulté au programme du parcours de 201km menant les coureurs de Kaposvar à Balatonfüred, l’étape devrait donc se jouer au sprint.

L’échappée du jour se forme après quelques kilomètres seulement et le peloton fait directement rideau. Les trois courageux du jour se nomment Mattia Bais et Filippo Tagliani de chez Drone Hopper et Samuele Rivi de Eolo-Kometa. Les trois hommes sont tenus à distance par un peloton emmené par les équipes Alpecin Fenix et Lotto Soudal qui maintiennent l’écart à maximum cinq minutes.

Pas de vague dans cette troisième étape qui voit tout de même le premier abandon de ce Giro. Jan Tratnik (Bahrain Victorious), tombé sur la première étape, est le premier à jeter l’éponge.

Plus rien à signaler jusqu’à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée, où Tagliani est repris par le peloton et Bais et Rivi continuent en duo avant d’être repris à 29 kilomètres de l’arrivée.

Seule petite difficulté, la côte de 4e catégorie de Tihany situé à 13km de l’arrivée. Pascal Eenkhoorn et Rick Zabel se disputent les points et le Néerlandais continue ensuite son effort en solitaire. Le coureur de la Jumbo Visma réalise un bel effort mais est repris à 8 kilomètres de l'arrivée.

L’étape va donc comme prévu se jouer au sprint. Un sprint que Mark Cavendish avait coché dans son calendrier et ce sont les Quick-Step Alpha Vinyl qui emmènent le sprint. Le Britannique est le plus puissant et personne ne parvient à le remonter. Il ramène à l’équipe belge sa première victoire sur le Tour d’Italie depuis 2018. Arnaud Démare est deuxième, Fernando Gaviria, troisième. Edward Theuns, premier Belge, est sixième. Mathieu van der Poel, enfermé dans l’emballage final n’a pas pu défendre ses chances pour la victoire d’étape mais conserve son maillot rose de leader.

Loading...

Articles recommandés pour vous