RTBFPasser au contenu
Rechercher

Giro - Cyclisme

Giro 2022 : Jan Hirt remporte l’étape-reine des Alpes et offre une magnifique victoire à Intermarché-Wanty Gobert

Loading...
24 mai 2022 à 05:00 - mise à jour 24 mai 2022 à 15:13Temps de lecture2 min
Par Jâd El Nakadi avec Belga

Victoire pour Jan Hirt et Intermarché-Wanty Gobert ! Le Tchèque a remporté ce mardi l’étape-reine des Alpes, le gros morceau de cette 105e édition du Giro. Avec son long parcours de 202 kilomètres, ses trois ascensions très exigeantes et plus de 5000 mètres de dénivelé positif, la 16e étape reliant Salo et Aprica avait de quoi impressionner le peloton. Le coureur de la formation belge s’est imposé en solitaire après avoir dompté le Goletto di Cadino (19 km à 6,2%), le mythique Mortirolo (12,6 km à 7,6%) et le Santa Cristina (12,7km à 8,1%) à sept kilomètres de l’arrivée. À 31 ans, Hirt s’offre sa première étape sur un Grand Tour.

Quatrième, le maillot rose Richard Carapaz (INEOS-Grenadiers) a été battu au sprint par l’Australien Jai Hindley (BORA-hansgrohe), qui revient à 3 secondes de l’Équatorien grâce aux bonifications.

Au lendemain de la dernière journée de repos, la première partie de course a principalement vu Koen Bouwman (Jumbo-Visma) consolider son maillot bleu du meilleur grimpeur. Le Néerlandais est passé successivement deuxième puis premier aux sommets du Goletto di Cadino et du Passo del Mortirolo.

C’est un groupe de six coureurs, avec les Néerlandais Wout Poels et Thymen Arensman, l’Allemand Lennard Kämna, le Britannique Hugh Carthy, l’Espagnol Alejandro Valverde et le Tchèque Jan Hirt, qui s’est isolé en tête au fil des kilomètres.

Kämna, vainqueur de la 4e étape sur les pentes de l’Etna, a tenté sa chance en solitaire peu avant l’ultime difficulté de la journée. L’Allemand a finalement explosé en plein vol, laissant Arensman et Hirt se défier dans les derniers lacets.

Plus fort, le Tchèque de 31 ans a basculé vers l’arrivée avec une marge de 17 secondes sur Arensman. Malgré quelques frayeurs dans une descente rendue piégeuse par la pluie, il a filé vers la plus belle victoire de sa carrière. C’est la 5e victoire en carrière pour Hirt, vainqueur du Tour d’Oman en début de saison et du Tour d’Autriche en 2016.

C’est aussi le 2e bouquet pour l’équipe belge Intermarché – Wanty – Gobert après celui de Biniam Girmay à Jesi lors de la 10e étape. Ce succès permet aussi à Hirt d’intégrer le top 10 du général.

Au général, la lutte est intense entre Carapaz et Hindley, désormais distancés de 3 secondes à peine. Le Portugais Joao Almeida (UAE Emirates) pointe à 0 : 44 et a conservé sa 3e place malgré quelques difficultés. L’Espagnol Mikel Landa (Bahrain-Victorious) et l’Italien Vincenzo Nibali (Astana Qazaqstan) complètent le top 5. La formation belge Intermarché – Wanty – Gobert possède deux représentants dans les dix premiers avec Domenico Pozzovivo, 6e, et Hirt, 9e.

Mercredi, la 17e étape reliera Ponte di Legno à Lavarone, menant le peloton de Lombardie au Trentin sur la distance de 168 km. La victoire se jouera huit kilomètres après le sommet du Monte Rovere, col de 1re catégorie long de 8 km à 9,6% de déclivité moyenne.

Loading...

Articles recommandés pour vous