RTBFPasser au contenu
Rechercher

Giro - Cyclisme

Giro 2022 : Lennard Kamna s’impose sur l’Etna, le maillot rose pour Juan Pedro López, Moniquet 4ème et Vansevenant 5ème

Cyclisme : Lennard Kämna a remporté la 4ème étape du Tour d’Italie, en Sicile, sur les pentes de l’Etna. Il a devancé Juan Pedro López qui en profite pour prendre le maillot rose des épaules d’un Mathieu Van der Poel rapidement lâché.
09 mai 2022 à 23:00 - mise à jour 10 mai 2022 à 15:11Temps de lecture3 min
Par Jérôme Helguers

Lennard Kämna a remporté la 4ème étape du Tour d’Italie, en Sicile, sur les pentes de l’Etna. Il a devancé Juan Pedro López qui en profite pour prendre le maillot rose des épaules d’un Mathieu Van der Poel rapidement lâché. Présents dans l’échappée, les Belges Sylvain Moniquet et Mauri Vansevenant terminent 4ème et 5ème.

Après une journée de transition entre la Hongrie et la Sicile, le peloton du Giro reprenait la course avec une arrivée sur les pentes de l’Etna, premier sommet de ce Tour d’Italie. Une 4ème étape piégeuse car grimper au lendemain d’une journée de repos peut parfois conduire à des défaillances inattendues.

Dans la première heure de course, le peloton ne choisit pas vraiment de reprendre 'piano piano', c’est la grosse bagarre ! Même le maillot rose Mathieu Van der Poel (P-B, Alpecin-Fenix) tente sa chance en attaquant, mais il est rapidement contrôlé par le peloton.

Giro 2022 : Le résumé de la 4ème étape gagnée par Lennard Kämna

Cyclisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Abandon de Miguel-Angel Lopez

Le rythme est tel qu’à l’arrière, Mark Cavendish (GBR, Quick-Step Alpha Vinyl) et Arnaud Démare (FRA, Groupama-FDJ) ont été plusieurs fois lâchés du peloton, avant de pouvoir revenir grâce à l’aide de leurs coéquipiers.

Après une trentaine de kilomètres, surprise puisque Radio Corsa annonce l’abandon de Miguel-Angel Lopez (COL, Astana) qui était un candidat au podium. Le Colombien est victime d’une blessure à la hanche.

Dans le même temps, l’échappée matinale est constituée. 14 coureurs dont les Belges Mauri Vansevenant (BEL, Quick-Step Alpha Vinyl) et Sylvain Moniquet (BEL, Lotto Soudal). Les autres sont Valerio Conti (ITA, Astana), Lennard Kämna (ALL, BORA-hansgrohe), Davide Villella (ITA, Cofidis), Rémy Rochas (FRA, Cofidis), Rein Taaramäe (EST, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux), Gijs Leemreize (P-B, Jumbo-Visma), Juan Pedro López (ESP, Trek-Segafredo), Lilian Calmejane (FRA, AG2R Citroën), Stefano Oldani (ITA, Alpecin-Fenix), Erik Fetter (HON, EOLO-Kometa), Alexander Cataford (CAN, Israel-Premier Tech) et Diego Andrés Camargo (COL, EF Education-EasyPost).

Le groupe crée assez vite un écart très important qui monte à un peu plus de 10'00''. Étant le mieux classé de cette échappée, Mauri Vansevenant (20ème du général, à 43 secondes de Van der Poel) est alors virtuellement le maillot rose.

Mathieu Van der Poel assez vite lâché

Les Alpecin-Fenix ne semblent pas vouloir défendre à tout prix le maillot rose de Van der Poel. Du coup, c’est l’équipe INEOS Grenadiers de Richard Carapaz qui prend les commandes du peloton mais sans faire fondre l’écart. Au pied de la longue montée vers l’Etna (22,9 km à 6%), les échappés comptent encore un peu plus de 5 minutes d’avance.

A l’arrière du peloton, Mark Cavendish et Caleb Ewan (AUS, Lotto Soudal) sont rapidement décramponnés et vont grimper le volcan à leur rythme. Pareil pour le maillot rose Mathieu Van der Poel.

Dès le début de la montée, le groupe des échappés explose. Stefano Oldani tente sa chance. Derrière, l’écrémage opère dans le groupe des poursuivants où López semble le plus fort. L’Espagnol de la Trek-Segafredo revient sur Oldani, le laisse sur place et s’isole en tête de la course. Par pour longtemps, Lennard Kämna revient sur Lopez et le duo part se disputer la victoire d’étape.

Dumoulin, Nibali et Martin ont déjà perdu le Giro !

Pendant ce temps, au peloton, l’Etna fait des dégâts. Tom Dumoulin (P-B, Jumbo-Visma), Vincenzo Nibali (ITA, Astana) et Guillaume Martin (FRA, Cofidis) sont distancés.

À l’avant, Kämna et López discutent et semblent trouver un 'arrangement'. L’étape pour le coureur BORA-hansgrohe et le maillot rose pour l’Espagnol. Confirmation au moment de passer la ligne puisque l’Allemand s’impose et López enfile le rose. Kämna remporte ainsi son sixième succès en carrière, la troisième cette année après une étape du Tour d'Andalousie et une étape du Tour des Alpes. En 2020, il avait aussi levé les bras sur la 16ème étape du Tour de France

Rein Taaramäe termine 3ème à 34 secondes. Un duo belge prend les 4ème et 5ème places, Sylvain Moniquet devant un Mauri Vansevenant qui a rêvé du maillot rose mais qui a coincé.

Le peloton des favoris coupe la ligne à 2'37''. Pas de réelle bagarre, la faute à un vent de face très présent, mais certains (Dumoulin, Nibali ou Martin) ont déjà perdu le Giro.

Ce mercredi, le Tour d’Italie reste encore en Sicile pour la 5ème étape avec 174 km entre Catane et Messine. Une longue difficulté (19,5 km à 4%) est au menu, mais elle est située à 100 km de l’arrivée.

Giro 2022 : La réaction de Lennard Kämna après sa victoire à l'Etna dans la 4ème étape

Cyclisme

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous