RTBFPasser au contenu

Giro - Cyclisme

Giro 2022 : Simon Yates s'impose sur la 14e étape, Richard Carapaz nouveau leader

Le Britannique était le plus fort lors de cette 14e étape.
21 mai 2022 à 05:00 - mise à jour 21 mai 2022 à 14:582 min
Par Raphaël Deby

Quelle étape ! Le profil promettait mais peut-être pas autant. Lors de la 14e étape du Giro, Simon Yates s’est montré le plus fort pour s’imposer en solitaire. Richard Carapaz est le nouveau leader du général alors que plusieurs favoris ont perdu du temps.

Cette étape était attendue, elle a tenu toutes ses promesses, et plus encore. Avec un profil très accidenté, cette 14e étape du Tour d’Italie pouvait rebattre les cartes. Et elle l’a fait.

Dès le début de l’étape, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) tente sa chance et prend un peu d’avance mais personne ne suit. Commence alors un scénario assez illisible. Ça part dans tous les sens, des cassures ont lieu, Simon Yates (BikeExchange-Jayco) fait notamment partie des coureurs qui essaient de sortir mais cela ne donne rien.

Finalement, un petit groupe parvient à prendre le large, Sylvain Moniquet (Lotto-Soudal) en fait notamment partie. Derrière, l’équipe INEOS Grenadiers de Richard Carapaz prend les choses en main mais laisse du champ à l’échappée avant d’être aidée par Bora-Hansgrohe.

L’équipe allemande effectue un travail phénoménal et fait totalement exploser le peloton. Plusieurs favoris dont Joao Almeida (UAE Team Emirates) sont piégés, tout comme Guillaume Martin (Cofidis) et Alejandro Valverde (Movistar). Si le Portugais finit par rentrer, ce ne sera jamais le cas des deux autres.

À une trentaine de kilomètres de l’arrivée, les attaques se multiplient dans le groupe des favoris et c’est finalement Carapaz qui réalise l’attaque la plus tranchante alors que le maillot rose Juan Pedro Lopez (Trek-Segafredo) doit laisser filer les autres favoris.

Dans ce groupe, l’entente n’est pas la meilleure. Almeida mène la poursuite avant d’être relayé par Pello Bilbao (Bahrain Victorious) et le duo de la Bora-Hangroshe composé d’Emanuel Buchmann et Jai Hindley. Très en forme devant, Carapaz creuse l’écart.

Dans l’avant-dernière ascension, Vincenzo Nibali (Astana Qazaqstan) lance la révolte avec Hindley. Yates tente de suivre alors que les autres favoris n’y arrivent pas. Les trois poursuivants finissent par rentrer sur Carapaz alors que le reste des candidats au podium pointent à une bonne trentaine de secondes à 13 kilomètres de l’arrivée.

Passé sous la banderole des cinq kilomètres, Yates s’isole devant et laisse sur place ses trois compagnons d’échappée et n’est jamais repris. Le Britannique remporte donc cette quatorzième étape une quinzaine de secondes devant Hindley et Carapaz. L'Equatorien profite de l'explosion de Lopez pour s'emparer du maillot rose de leader.

Loading...

Revivez le direct commenté

Loading...

Sur le même sujet

22 mai 2022 à 15:11
2 min

Articles recommandés pour vous