Monde

Glacier effondré en Italie : une onzième victime identifiée

09 juil. 2022 à 12:51Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

Le bilan de l’effondrement dimanche d’un énorme bloc du glacier de la Marmolada, le plus haut sommet des Alpes italiennes, est passé samedi à 11 morts, ce qui pourrait être le bilan définitif, a annoncé un responsable.

"Nous pouvons confirmer que nous avons identifié toutes les victimes. Nous avons arrêté le chiffre à onze", a déclaré à la presse le colonel Giampietro Lago, responsable du département scientifique des carabiniers après l’identification par ADN de cette dernière victime. "A l’heure actuelle, nous n’avons pas d’éléments qui nous font penser que d’autres personnes pourraient être impliquées" dans ce désastre.

Les recherches se sont cependant poursuivies samedi.

"Aujourd’hui, du matériel technique et organique a été trouvé. Maintenant les recherches se poursuivent avec des drones et nous ferons la même chose demain", a déclaré le président de la province du Trente, Maurizio Fugatti.

 

Le glacier avait été fragilisé par le réchauffement climatique ainsi que par des températures record enregistrées cette année en Italie, 10 °C au sommet de la Marmolada la veille de la catastrophe. Les fortes chaleurs ont accéléré sa fonte et l’eau s’est accumulée sous la calotte glaciaire, la rendant instable.

Le parquet de Trente a ouvert une enquête pour déterminer les causes du drame dû au détachement d’un sérac ayant entraîné une avalanche de glace et de roches qui a emporté plusieurs cordées réalisant l’ascension de ce glacier.

Selon le rapport du Giec paru le 1er mars, la fonte des glaces et neiges est l’une des dix menaces majeures causées par le réchauffement climatique, perturbant les écosystèmes et menaçant certaines infrastructures.

Sur le même sujet

Les glaciers alpins, témoins et victimes avérés du réchauffement climatique

Faky

Autriche : faire du ski en été c’est possible mais peut-être plus pour longtemps

Vidéo

Articles recommandés pour vous