Icône représentant un article audio.

L'odyssée

Goethe et la musique classique, une histoire d’inspiration

22 mars 2022 à 13:50Temps de lecture1 min
Par Céline Dekock

C’est le 22 mars 1832, à Weimar, que s’éteint le poète, romancier, dramaturge et scientifique Johann Wolfgang von Goethe. A cette occasion, Chantal Zuinen et Pierre Solot vous proposent une thématique autour de Goethe et ses compositeurs.

Car Goethe a largement inspiré les compositeurs de son époque, Goethe qui a lui-même appris le piano et le violoncelle, leur préférant toutefois la poésie.

Que ce soit des poèmes de Goethe mis en musique des romans comme La Souffrance du jeune Werther ou encore des pièces de théâtre comme les fameux Faust, nombre d’écrits de Goethe ont été mis en musique par des compositeurs tels que Mozart, Mendelssohn, Gounod, Massenet, Schubert et, évidemment Beethoven. Ce dernier vouait une grande admiration pour l’écrivain allemand : il a notamment mis en musique la pièce de théâtre Egmont – dont l’ouverture est de loin la pièce la plus connue – déclarant que cette pièce répondait à sa lutte permanente pour la liberté. Beethoven a également adapté huit poèmes de Goethe en lieder.

Une autre très grande source d’inspiration pour les compositeurs est, bien évidemment, la pièce Faust, souvent considérée comme l’une des œuvres les plus importantes de la littérature allemande. Et les compositeurs ne s’y sont pas trompés, s’inspirant de l’œuvre pour leurs opéras, comme Gounod ou Berlioz, mais aussi un oratorio de Lili Boulanger, mais aussi des œuvres instrumentales comme la Faust-Symphonie ou encore la Mephisto Watz pour piano de Lizst, la deuxième partie de la Huitième Symphonie de Mahler mais aussi, entre autres, les Scène de Faust de Schumann.

Articles recommandés pour vous