#GonzaguiseUnTitre vs #BarakiseUnTitre, c'est quoi ce belge buzz sur Twitter ?

 #BarakiseUnTitre et #GonzaguiseUnTitre, les belges tweets du week-end.
23 août 2020 à 17:26Temps de lecture2 min
Par Geoffroy Libert

Ce sont donc les belges hashtags du week-end sur Twitter : de Uccle à Marcinelle, les tweets ont chauffé. Le but du jeu est très simple et bon enfant. Il suffit de détourner un titre de film en version "baraki" ou en version "Gonzague" selon son bord ou sa cible. Du Brabant wallon (pardon, du "Béwé") ou du Hainaut, les répliques fusent. Et tout est parti d'un jeu lancé il y a quelques heures par un twitto malicieux.

#BarakiseUnTitre

Il n'en fallait pas plus pour que les réponses et retweets se multiplient. Les titres de films détournés rendant hommage au "baraki", adepte malgré lui du mauvais goût sous toutes ses formes, sont nombreux. Il suffit de taper #BarakiseUnTitre dans Twitter et, à condition d'avoir un minimum de culture cinématographique et d'autodérision, vous serez parti pour un joli voyage au pays de l'absurde : Il faut sauver le soldat Bryan, InterStella, Dallas Boulette Club, Full Metal Basket, Training Man, Trainingspotting, La Planète des singlets, Le pont de la rivière Aywaille, etc.

Loading...

Comment expliquer cet emballement bien de chez nous, aussi éphémère que soudain ? Rien de très étonnant selon Damien Van Achter, professeur invité en culture numérique et entrepreneuriale à l'Ihecs : "On a peut-être oublié un peu vite que les réseaux sociaux étaient avant tout des conversations, et nous sommes ici en présence de la forme la plus rafraîchissante de conversation sociale qu'ils peuvent permettre. Et cette conversation est absolument inutile, donc tout à fait indispensable". Un vent de fraîcheur bienvenu dans une twittosphère belge parfois tendue et une ambiance un peu morose depuis plusieurs mois.

 

La riposte de Gonzague aux barakis

Les amateurs d'humour belge le savent, Gonzague, le "péteux" personnage créé par Richard Ruben habite Uccle. Tout l'opposé, en principe, du "baraki" censé vivre chichement au fond de la Wallonie. C'est pourtant sans une once de revanche ou de méchanceté qu'est né le #GonzaguiseUnTitre, ou comment se gausser des snobs.

 

Loading...

C'est donc reparti pour un tour (du Ring) : L'incroyable Uccle, Charles M. le Maudit, Hautain en emporte le vent, Le Cercle de Lorraine disparu, Hulpe Fiction, Tintin et le Prince d'Orange bleu et ainsi de suite. Une sorte de ping-pong par écrans interposés, qui semble beaucoup amuser les participants sur Twitter. Il n'y a pourtant rien d'autre à gagner qu'un peu de plaisir, comme le souligne Damien Van Achter : "Nous sommes en pleine culture numérique, ce genre de hashtag existe depuis longtemps, il y en a des millions par jour, et parfois il y en a un qui fonctionne. Il s'agit juste d'avoir le meilleur jeu de mots, c'est juste pour la beauté du sport, juste une microseconde de gloire, quelques likes ou un retweet, et ce soir déjà on passera à autre chose". 

Loading...

Sur le même sujet

Cybercriminalité : trois jeunes inculpés aux Etats-Unis pour le piratage de Twitter

Articles recommandés pour vous