Regions Bruxelles

Gouvernement bruxellois : 30 millions d'aides aux secteurs événementiel, touristique et culturel

Le Gouvernement bruxellois accorde 30 millions d’aides aux secteurs événementiel, touristique et culturel

© THIERRY ROGE - BELGA

17 sept. 2020 à 13:06 - mise à jour 17 sept. 2020 à 13:06Temps de lecture2 min
Par Etienne Donnet

Sur proposition de la Secrétaire d’Etat à la Transition économique, Barbara Trachte, le Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé, ce jeudi 17 septembre, d’apporter une aide spécifique et d’envergure aux secteurs de l’événementiel, du monde de la nuit, du tourisme et de la culture via la mise en place d’une nouvelle prime, pour un budget global de 30 millions d’euros.

Il s’agit de soutenir les entreprises et les indépendants bruxellois de ces secteurs et sous-secteurs dont l’activité n’a pas encore pu reprendre suite aux mesures du CNS ou qui sont encore fortement impactées par les mesures de lutte contre la propagation du virus et qui sont de facto quasi à l’arrêt. Ce sont plus de 3.000 entreprises et indépendants qui sont concernés.

Un montant maximal de 9.000 euros

Pour Barbara Trachte, Secrétaire d’Etat à la Transition économique : "Cette aide spécifique décidée par le Gouvernement se justifie en raison de l’arrêt des activités de ces secteurs mais aussi par le fait que ces secteurs sont stratégiques tant ils participent largement au rayonnement de la Région de Bruxelles-Capitale en tant que capitale européenne, internationale, culturelle, touristique et d’affaires. Il est aussi nécessaire que ces secteurs soient soutenus pour être prêts au moment du redémarrage de leurs activités".

Le montant maximal de la prime sera de 9.000 euros. Ce montant sera déterminé en fonction de la perte du chiffre d’affaires de l’entreprise qui en fera la demande. Le montant minimum de la prime est quant à lui fixé à 3.000 euros.

Sous certaines conditions

Pour bénéficier de la prime, l’entreprise ou l’indépendant devra compter au moins une unité d’établissement en Région de Bruxelles-Capitale inscrite à la BCE au 18 mars 2020, occuper moins de 50 ETP et être en ordre de cotisations TVA au 20 octobre 2020. Enfin, l’entreprise ou l’indépendant devra relever de l'un des 25 secteurs prédéfinis par le gouvernement, parmi eux les agences de voyage, les discothèques, le cinéma, le design, les musées, les traiteurs, les services du son ou encore les activités foraines.

La gestion de la prime est confiée à Bruxelles Economie Emploi. Les modalités pour introduire une demande de prime seront communiquées ultérieurement par la Secrétaire d’Etat à la Transition économique.

Enfin, afin de compléter ce dispositif et d’apporter un soutien plus large aux établissements de plus grande taille de ces secteurs et sous-secteurs, le Gouvernement réfléchit à la mise en place d’une mission déléguée qui permettra à Finance&Invest.brussels de leur octroyer des prêts à taux très réduits.

Articles recommandés pour vous