RTBFPasser au contenu

Belgique

Gouvernement fédéral : le temps des illusions

Philippe Walkowiak

Libéraux, écologistes et socialistes n’en finissent plus de se chamailler. Sur le socio-économique entre PS et MR, sur le nucléaire entre verts et bleus.

Et on le notera, uniquement au niveau fédéral. En Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, une certaine harmonie persiste entre ces mêmes partenaires.

Sclérose

Ces tensions entraînent la sclérose de l’action gouvernementale. L’équipe De Croo donne l’impression de (déjà ?) expédier les affaires courantes et surtout de subir les évènements, comme la gestion de la crise provoquée par la crise Covid.

L’inflation flambe, l’endettement prend des proportions astronomiques, le pouvoir d’achat plonge mais le gouvernement semble bien impuissant.

Au niveau socio-économique, socialistes et libéraux s’affrontent et donc se neutralisent. Malgré les rodomontades des uns et des autres, il est acquis que l’on ne touchera ni à l’indexation automatique des salaires ni à la loi de 1996 qui encadre les négociations salariales. Dans la même logique, le gouvernement fédéral peut difficilement aller beaucoup plus loin dans le soutien au pouvoir d’achat des ménages, faute de moyens et d’harmonie au sein de la coalition fédérale.

Danser comme Engie siffle

Les négociations pour la prolongation de deux réacteurs nucléaires " se passent mal ". Comme prévu. Plus de 20 ans d’atermoiements politiques ont placé Engie en position de force. La multinationale française n’agira qu’en fonction de ses seuls intérêts et la classe politique belge se retrouve bien dépourvue.

Les écologistes (comme les libéraux avant eux) ont tout misé sur le gaz. Intenable dans le contexte actuel. Entre un nucléaire qui se dérobe et du gaz impayable et polluant, la Belgique se retrouve bien démunie et devra payer le prix de son inaction pendant deux décennies.

Plus le temps passe, moins une solution équilibrée paraît possible. Surtout avec les tensions qui paraissent déjà préélectorales, entre les partenaires francophones de la majorité fédérale.

Il ne reste que les illusions…

@PhWalkowiak

Sur le même sujet

17 juin 2022 à 09:59
2 min
03 juin 2022 à 09:59
2 min

Articles recommandés pour vous