Cyclisme

GP de Wallonie : victoire de Mathieu van der Poel devant Biniam Girmay

Mathieu van der Poel remporte le Grand Prix de Wallonie, Biniam Girmay termine deuxième

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 sept. 2022 à 23:00 - mise à jour 14 sept. 2022 à 15:36Temps de lecture2 min
Par Thibaut Deplanque

Mathieu van der Poel remporte la 62e édition du Grand Prix de Wallonie. Le Néerlandais s’est imposé au sprint et a battu Biniam Girmay et Gonzalo Serrano. L’ancien champion des Pays-Bas signe son septième succès de la saison et fait le plein de confiance à quelques jours des championnats du monde.

Cinq hommes sont parvenus à prendre la bonne échappée. On y retrouvait le Norvégien Martin Urianstad, le Français Maximilien Juillard et les Belges Gianni Marchand, Abram Stockman et Johan Meens. Ils ont compté jusqu’à trois minutes d’avance.

Dans le peloton, les équipes de Mathieu Van der Poel (Alpecin-Deceuncink), de Biniam Girmay (Intermaché-Wanty-Gobert) et de Dylan Teuns (Israël-Premier Tech) prennent les choses en mains et dictent le tempo tout en gérant parfaitement le contrôle de l’échappée. A l’approche de la côte d’Ermeton-sur-Biert, le peloton accélère le rythme et l’écart avec les échappés diminue rapidement pour tomber à 15 secondes. Dries De Bondt place deux attaques toutes contrées mais cela prouve les intentions de la formation Alpecin-Deceuninck. La nervosité se fait sentir et tout le monde veut être bien placé avant Ermeton. A 48 kms de l’arrivée, Mathieu Van der Poel est victime d’une crevaison et préfère changer de vélo. Quelques instants plus tard, c’est au tour de Biniam Girmay de connaître des ennuis mécaniques mais les deux coureurs rentrent sans trop de difficulté.

Le peloton temporise ensuite et l’écart repart à la hausse. Les échappés reprennent 45 secondes et même près de 1 minute 30 d’avance à un peu plus de 20 kms de l’arrivée. A partir de ce moment, Alpecin-Deceuninck reprend les choses en main et Mathieu Van der Poel vient se placer aux avant-postes. A l’approche de la Tienne aux Pierre, il ne reste plus que quatre coureurs devant : Meens, Marchand, Urianstad et Ewan Costiou qui est parvenu à sortir du peloton et à rejoindre la tête de course. Dans la montée, le coureur Arkea fait parler sa fraîcheur et lâche le Norvégien pour s’isoler seul devant. Dans le peloton, Lotto Soudal tente sa chance avec Sylvain Moniquet qui produit un gros effort et impose un tempo difficile à suivre pour certains. La chasse au Breton et il se fait finalement reprendre juste avant d’aborder la Route de la Merveilleuse. Intermarché-Wanty-Gobert et Girmay ont encore trois équipiers à ses côtés. Dylan Teuns tente sa chance et prend quelques mètres d’avance. Mais le dernier vainqueur de la Flèche Wallonne cale dans le dernier virage. Il se fait déborder par Mathieu Van der Poel qui s’impose devant Girmay et Serrano. Dylan Teuns termine finalement quatrième, Jasper Philipsen prend la sixième place et Jasper De Buyst la neuvième.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous