RTBFPasser au contenu
Rechercher

rencontres littéraires

"Grande couronne" de Salomé Kiner : "Aujourd'hui je suis riche de cette biculture"

Salomé Kiner

Le premier roman de Salomé Kiner revient sur cette période compliquée de l’adolescence, où le sentiment d’appartenance au groupe est primordial. L’envie d’avoir des vêtements de marque, du maquillage, de jolies choses, et de ressembler aux autres peut induire des frustrations dans le quotidien. La narratrice fait partie de ces jeunes qui lorsque l’argent de poche est insuffisant, vont utiliser des moyens violents pour arriver à satisfaire des désirs. Des comportements pour lesquels ils ne sont pas armés, et qui risquent de laisser leur empreinte à jamais.

"On a l'impression qu'on n'aura jamais accès à ces rêves-là"

"Cela crée une grande souffrance, ce sentiment d'enfermement, cet horizon des 18 ans qui n'arriveraient jamais, et cette impression d'exclusion quand on vient d'une famille dont l'origine n'est pas majoritairement représentée en France. Moi je rêvais d'être comme tout le monde, d'aller faire du camping en été, et de regarder le tour de France, mais ça n'intéressait pas mes parents qui préféraient aller voir leur famille à l'étranger, et qui écoutaient la musique de leurs origines respectives. Il y avait chez moi un grand sentiment d'exclusion. Aujourd'hui je suis riche de cette biculture, mais ado je rêvais d'être une bonne Française."

Rencontre avec Salomé Kiner…

"Grande couronne" de Salomé Kiner, qui vient de paraitre chez Christian Bourgois éditeur. L'un des très bons romans de cette rentrée littéraire.

Salomé Kiner au micro de Christine Pinchart

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous