Hip-Hop

Grems, l’inclassable rapper-graffer sort son 10e album "10PKHO"

"Je peins des mots, je rap des couleurs" – Grems, l’inclassable rapper-graffer sort son 10e album "10PKHO"

© DR

08 nov. 2022 à 14:47Temps de lecture3 min
Par Axel Coenen

De temps à autre, certains.es artistes cochent toutes les cases et plaisent à tous les publics. Pour le rapper-graffer français Grems, on est bien loin de tout ça. A l’image de ses œuvres graphiques, sa musique est libre, sauvage et bariolée comme le démontrent ses deux albums "OUTRAGE" et "10PKHO" qui viennent tout juste de sortir. Rencontre (épistolaire).

Le peintre, la brute et le truand

Culture du sample, mélodie, trap et un amour répété pour les mamans, cette phrase est comme un nuage de mots qui décrit (en partie) le rap de Grems aka Michaël Eveno. En l’espace d’une semaine, il a sorti ses 9e et 10e albums. Un clair-obscur qui penche tantôt vers une atmosphère très sombre (OUTRAGE) et dans un second temps beaucoup plus ouverte, éclectique et axée sur la collaboration (10PKHO). Explication par le maestro :

"J’ai fait ces deux albums pour finaliser une discographie de 10 albums solo sur 20 ans, finaliser cette manière bien à moi de faire un album, pour pouvoir passer au prochain cycle musical. Je suis passionné de rap, de l’ancien au nouveau, je me suis toujours tenue au courant des tendances pour évoluer musicalement.

Loading...

Les quatorze titres qui composent le dernier album "10PKHO" illustrent à merveille l’ambivalence de sa musique. Toujours à la limite entre les genres, Grems joue des conventions à l’image de son feat avec Forreign Beggars. Utilisant habillement des éléments des courants mainstream, des rythmes parfois techno, parfois free jazz, ses textes gardent toujours, même après près de 20 ans dans la musique, ce mélange acide-brut avec un second degré prononcé.

On perçoit toujours la même liberté dans le phrasé. "Je reste musicalement derrière la scène" comme on l’entend dire dans "Tokup", titre house-rap sorti en 2018. Une déclaration qui fait sens tant cet hyperactif du mot est inclassable. Auteur de nombreuses collaborations musicales, on l’a souvent retrouvé fourré à Bruxelles avec le DJ Lefto ou encore avec Roméo Elvis et Le Motel dans le clip "Nappeux", tourné, sans Grems, mais avec beaucoup d’humour.

"Un CV qui ressemble à Guerre et Paix"

Comme un pont entre les deux arts, Grems aborde depuis quelques années son masque de protection typique des street artistes et graffer pour se protéger des projections des émanations liées à l’utilisation des sprays de couleur. Une démarche nécessaire et liée à l’évolution des deux parts de l’homme :

"Il y a 5 ans j’ai fait la paix entre ma musique et ma peinture, j’ai décidé ce jour-là de me lancer dans ma vraie voie, celle d’un plasticien. A savoir que je ne peux plus créer sans aucune démarche derrière, sans concept. C’est ce jour-là que j’ai choisi de mettre un masque (celui du graffiti) très important pour moi car il représente l’anonymat."

Loading...

Une décision motivée par l’envie de laisser place aux créations plutôt qu’au personnage : "J’ai donc arrêté de répondre aux marques qui cherchent de l’illustration commerciale pour privilégier la peinture, le post graffiti ou l’expressionnisme abstrait 2.0 dans mes expositions. J’ai arrêté de faire des concerts par choix, après un tour du monde et environs 950 dates j’ai compris que le rap était un médium comme peindre."

Street art, mais street culture aussi. L’artiste français vient, tout de même, de dévoiler une collaboration avec Adidas et le club de foot de Ligue 1 les Girondins de Bordeaux. Une ligne en plus sur le CV déjà bien garni de celui qui déjà exposé à Pékin, Perth, Londres ou encore Mexico City.

Un exemple de collaboration :

Loading...

J’ai beaucoup appris, et aujourd’hui je déconstruis enfin pour arriver à toucher l’inimitable, c’est le début pour moi de ma vie d’artiste peindre plasticien. Je ne cherche pas à marketer quoi que ce soit, je cherche à créer.

Toutes les œuvres, créations et infos sur Grems, se retrouvent ici : https://gremsindustry.com/

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous