Regions Hainaut

Grève au CPAS de Tournai : dialogue de sourds entre la présidente et la CSC

© Belga - Virginie Lefour

12 oct. 2022 à 08:02Temps de lecture1 min
Par Denis Vanderbrugge

Une grève touche le service social du CPAS de Tournai ce mercredi. Une partie du personnel du service social se croise les bras, suite à un préavis déposé la semaine dernière par la CSC. Le syndicat dénonce le malaise au sein du personnel à cause d’un manque de concertation, de dialogue et de considération. Marc Snappe, permanent CSC service public, parle aussi d’une surcharge de travail : " Le travail administratif prend le pas sur le travail social. Et malheureusement le côté humain est un peu mis de côté. " Dans le viseur du syndicat, il y a la gestion de la présidente du CPAS Laëtitia Liénard.

"Les usagers sont pris en otage"

Elle ne partage évidemment pas le constat du syndicat. Pour elle, il y a du dialogue, il y a de la concertation. " En outre, des agents ont été nommés, il y a eu des nouveaux engagements et une procédure de recrutement d’un nouveau chef de service est sur les rails ", énumère la présidente. Pour Laëtitia Liénard, la CSC est surtout en croisade contre sa personne. " C’est que je déduis, parce qu’ici on a fait un tas de propositions très concrètes balayées d’un revers de la main par la CSC. Ça cristallise les relations en interne avec le personnel. Ça donne une ambiance anxiogène, je ne trouve pas que ça soit très constructif. "

La présidente du CPAS regrette cette grève qui va retarder les paiements de certaines aides sociales. " Le syndicat prend en otage les usagers ", dit-elle. Une petite phrase qui ne plaît pas du tout du côté de la CSC.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous