Grève chez Brussels Airlines : la compagnie aérienne réclame 2,5 millions d’euros si le préavis de grève de lundi est maintenu

© Tous droits réservés

Le ministre du Travail, Pierre-Yves Dermagne, a appelé vendredi la direction et les syndicats de Brussels Airlines à reprendre le dialogue, alors qu’une grève de 24 heures devrait paralyser la compagnie aérienne lundi.

"Je regrette la nouvelle escalade du conflit social chez Brussels Airlines", a indiqué M. Dermagne à l’Agence Belga. "J’appelle la direction et les syndicats à reprendre les discussions rapidement. Je leur demande de travailler ensemble le plus sereinement possible. Pour envisager des solutions durables, le dialogue se doit d’être constructif".

Brussels Airlines a envoyé aux syndicats une lettre de mise en demeure leur intimant d’annuler leur appel à la grève lundi. Elle menace de leur faire supporter le poids de l’impact financier d’une telle action, un dommage qu’elle évalue à 2,5 millions d’euros pour l’annulation de 116 vols. La démarche a suscité la colère des syndicats qui ont dénoncé "une déclaration de guerre" et une atteinte au droit de grève.

Le front commun syndical dénonce des conditions de travail "intenables" chez Brussels Airlines et demande le respect de conventions signées début 2021.

 

Sur le même sujet (JT 18/11/2021)

Brussels Airlines / Un nouveau logo et des critiques

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous