Grève de 24h dans les prisons : "Il faut des moyens pour permettre aux prisons de jouer leur rôle sociétal", selon la CSC Justice

La prison de Namur.

© Tous droits réservés

02 janv. 2022 à 14:31Temps de lecture1 min
Par Belga

Le personnel des établissements pénitentiaires néerlandophones du pays partira en grève dimanche à 22 heures, pour une action de 24 heures de protestation contre la surpopulation carcérale et le manque de personnel, a-t-on appris auprès des syndicats socialiste et libéral.

Les établissements francophones feront de même à partir de lundi soir.

"Cela fait plusieurs législatures qu'on est dans les mêmes problèmes de recrutement et de surpopulation. Ici on est dans des conditions de travail pour les agents qui ne sont plus acceptables, martèle Claudine Coupienne, secrétaire permanente à la CSC Justice. Je suis convaincue qu'il doit y avoir une prise de conscience au sein de la société : les prisons y jouent un rôle. On y envoie des gens pour les priver de liberté parce qu'ils n'ont pas respecté les règles. Si on veut qu'ils ressortent de ce passage de prison, il faut mettre les moyens. On le voit dans les pays voisins : Il faut des moyens pour permettre aux prisons de jouer leur rôle sociétal et ce n'est pas le cas depuis plusieurs dizaines d'années."


►►► À lire aussi : Surpopulation en prison : policiers et magistrats dictent les chiffres, une réalité qu’il faut pouvoir gérer


Les 35 prisons du pays disposent en principe de 9.500 places, mais elles accueillent actuellement 10.700 détenus.

Les syndicats réclament des gestes concrets du ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne, qu'ils accusent de traîner à tenir ses engagements.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous