Regions

Grève du secteur public : les travailleurs de la prison d’Andenne réclament des mesures pour renforcer leur pouvoir d’achat

Grève du secteur public : les travailleurs de la prison d’Andenne réclament des mesures pour renforcer leur pouvoir d’achat.

Une partie importante du personnel des prisons belges participera à la grève dans les services publics ce mardi, ont indiqué plusieurs syndicats lundi. C’est le cas à la prison d’Andenne où environ 50% du personnel pénitentiaire n’assurera pas son service. Il demande en priorité des mesures pour renforcer le pouvoir d’achat.

Pour beaucoup de travailleurs, la situation actuelle, marquée par la hausse du prix des carburants, n’est plus tenable. C’est le cas pour Geoffrey Bouvez, agent pénitentiaire à la prison d’Andenne qui habite à Braine-le-Comte. "Chaque jour, pour me rendre au travail, je dois parcourir environ 150 kilomètres. Mais, je suis remboursé pour un montant de seulement 130-140 euros par mois", explique-t-il.

Face à cette situation, il envisage de changer de lieu de travail. "Je vais être dans l’obligation de demander mon transfert vers une prison plus proche, car cela devient difficile pour moi de venir travailler. Je n’ai pas envie de quitter Andenne. C’est vraiment une très bonne prison où je m’y plais bien. Néanmoins, avec la hausse du prix du carburant, je suis forcé de partir", déclare-t-il.

Augmenter le remboursement des frais de déplacement

Pour les représentants syndicaux, la coupe est pleine. Ils exigent des mesures urgentes pour améliorer le pouvoir d’achat du personnel pénitentiaire. "Nous demandons l’augmentation du remboursement de nos frais de déplacement. Nous réclamons aussi au gouvernement une diminution du prix des carburants, ainsi que davantage de personnel", réclame Karim Benali, agent pénitentiaire et délégué syndical Sypol (Syndicat de la Police belge, de la Sûreté de l’Etat et des Etablissements Pénitentiaires).

Les travailleurs demandent aussi une revalorisation de leur salaire.

Sur le même sujet

Grève du service public ce 31 mai : transports, justice, hôpitaux, écoles, de nombreux secteurs touchés

Belgique

Grève du service public : Alexander De Croo a peu de compréhension pour le mouvement

Belgique

Articles recommandés pour vous