Economie

Grève TotalEnergies en France : un compromis en vue avec des syndicats majoritaires, sans la CGT

© Belgaimage

14 oct. 2022 à 04:22Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le représentant du syndicat CFDT aux négociations pour les salaires chez TotalEnergies a annoncé vendredi qu'un compromis avait été trouvé dans la nuit, mais pas encore signé, pour une augmentation des salaires de 7%, sans la CGT qui a claqué la porte des discussions et promis de continuer le mouvement de grève.

La proposition de la direction de TotalEnergies inclut également une prime allant de 3000 à 6000 euros, selon Geoffrey Caillon, coordinateur CFDT. Précédemment, le groupe avait proposé 6% d'augmentation de salaire, tandis que la CGT réclamait 10%.

"L'équipe de négociation CFDT donne un avis favorable aux mesures qui sont sur la table", a déclaré Geoffrey Caillon, peu après 03h30 du matin. Mais la CFDT doit encore soumettre l'offre à ses adhérents, pour une signature avant midi vendredi.

Le syndicat CFE-CGC va également consulter ses adhérents mais semblait enclin à signer. "Notre délégation a émis une position plutôt favorable à la signature", a déclaré Dominique Convert, coordinateur CFE-CGC TotalEnergies. "Ca ne peut pas continuer comme ça", a-t-il dit.

Les deux syndicats représentent plus de 56% parmi les quatre syndicats représentatifs du groupe, les deux autres étant la CGT et la CAT.

Les premières négociations

Plus tôt dans la nuit, la CGT avait quitté les négociations, insatisfaite des propositions d'augmentation formulées par la direction. Il s'agissait des premières négociations depuis le lancement par la CGT le 27 septembre de la grève qui a bloqué des raffineries et dépôts de carburants de TotalEnergies en France, et créé une pénurie de carburants dans une station-service sur trois.

"On a obtenu qu'a minima un salarié percevrait 3000 euros de prime. Ce qui signifie qu'on a réussi à obtenir une mesure pour les bas salaires", a martelé Geoffrey Caillon, qui a exprimé son souhait que "la situation s'apaise en France et qu'on arrête de diviser les gens". 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous