La Grande Forme

Grossesse : du sport, oui mais pas n'importe comment !

© Getty images

C'est prouvé ; faire du sport - de façon intelligente et adaptée - améliore la santé et le bien-être de la future maman. Mais quel sport peut-on envisager ? Quels bienfaits pour la maman ? Est-ce risqué pour le bébé ? Éléments d'information avec le Dr Emmanuelle Renkin, gynécologue-obstétricienne et consultante externe aux Cliniques universitaires Saint-Luc.

De façon générale, on peut tout à fait envisager de faire du sport tout au long de sa grossesse. Cependant, l'avis de votre gynécologue est primordial. Les conseils repris dans cet article sont valables pour une grossesse qui se déroule bien et qui n'est pas à risque.

En réalité, durant la grossesse, on a tendance à être plus sédentaire... Force est de constater que c'est une grossière erreur. Il est en effet important d'adapter l'activité sportive à votre état de santé et votre condition physique mais de la poursuivre durant la grossesse pour améliorer votre santé et votre bien-être, explique le Dr Renkin, gynécologue-obstétricienne.

Méfiance tout de même ; il y a une différence entre une femme qui a toujours été sportive et une femme qui n'a jamais pratiqué de sport. Le principe est toujours le même ; adaptez votre programme en fonction de votre condition physique, votre profil sportif et n'hésitez pas à demander conseil à votre gynécologue.

Bénéfices du sport pendant la grossesse 

  • Limiter la prise de poids
  • Réduire le risque de diabète gestationnel, d'HTA (hypertension artérielle) et de thrombose
  • Réduire les lombalgies et douleurs mécaniques au sens large
  • Améliorer la santé psychique
  • Diminuer le stress
  • Avoir une meilleure qualité de sommeil
  • Faciliter l'accouchement et le post-partum

Est-ce risqué de faire du sport enceinte ?

  • Physiologiquement 

La grossesse va engendrer une hyperlaxité ligamentaire qui est nécessaire pour le développement de la grossesse et qui est due à la progestérone. Résultat : on va avoir des articulations moins stables au niveau de la colonne vertébrale, des chevilles et des épaules. On va donc plus facilement se blesser ; entorse, luxation d'épaule, lumbago, etc.

On va également subir une accélération de la fréquence cardiaque et respiratoire de base. Comme on est plus vite essoufflé, autant diminuer le côté performant lors des séances sportives et baisser ses objectifs. De plus, le centre de gravité est différent, attention notamment aux cyclistes...

  • Épargner son plancher pelvien/son périnée 

Il est très important d'épargner son plancher pelvien/son périnée qui est déjà soumis à pas mal de contraintes mécaniques pendant la grossesse. Attention à bien être entouré si on veut faire des abdominaux.

  • Méfiance quant à certains sports à risque

C'est notamment le cas du ski. Ce n'est pas forcément le sport qui est dangereux mais les accidents qu'il peut engendrer. Or, la grossesse complique la prise en charge si vous devez être opérée/immobilisée, il y a plus de risque de thrombose, des difficultés pour l'anesthésie, etc.

Et pour bébé ?

"Peu d'études ont été faites à ce sujet mais d'après les résultats de celles qui ont été réalisées : la pratique du sport n'augmente pas le taux de fausse-couches ni de prématurité ni de réduction du poids des nouveau-nés. Au contraire, en théorie, les endorphines dégagées dans la pratique du sport favorisent le bien-être fœtal, on parle bien ici d'une grossesse qui n'est pas à risque", souligne le Dr Renkin, gynécologue-obstétricienne..

Sport et grossesse peuvent-ils faire bon ménage ?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sports à privilégier 

  • Si sportive à la base : on continue mais on adapte ; cela doit rester confortable, dès que ça fait mal, on arrête !
  • Si pas sportive : il est important de bouger mais en douceur via de la natation, du Pilate, du yoga ou encore de la marche. Il est important de se faire encadrer (coach grossesse, kiné) et de privilégier les efforts personnels au quotidien (monter par les escaliers plutôt que via l'ascenseur)
  • On profite du second trimestre quand on a un regain d'énergie ; c'est le bon moment pour bouger
  • On est prudentes ! 
  • On fait des séances de sport plus courtes (20-30 min) mais régulières (3x/semaine) plutôt que 3h de sport d'affilée.

Retrouvez "La Grande Forme" en direct du lundi au vendredi de 13h à 14h30 sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Nous vous invitons à la revoir sur Auvio ainsi que sur différentes plateformes de Podcast.

Loading...

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous