Monde

Guatemala: au moins 15 morts et 500.000 personnes affectées après de fortes pluies

Recherche de survivants après une coulée de boue au village d'Alta Verapaz (Guatemala) le 28 mai 2022

© -

14 juin 2022 à 04:45Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Sandro Faes Parisi

Au moins quinze personnes sont mortes et sept ont été blessées dans une dizaine de coulées de boue provoquées par les fortes pluies tombées depuis début mai sur le Guatemala, où plus de 500.000 personnes sont affectées par ces intempéries, a indiqué lundi la protection civile.

Parmi les quinze personnes décédées se trouvent une femme et ses six enfants, ainsi que trois frères mineurs, originaires de deux villages indigènes, a précisé la Coordination pour la réduction des catastrophes naturelles (Conred).

Des pluies accompagnées de vents forts ont provoqué des glissements de terrain, des inondations, des effondrements d'infrastructures et des destructions dans la majeur partie de ce pays d'Amérique centrale.

La Conred a précisé que 930 logements avaient été endommagés ainsi que huit établissements scolaires, plus de 80 routes et sept ponts, dont trois ont été totalement détruits.

Les régions les plus affectées sont celles où se trouvent principalement des populations indigènes, qui sont les plus vulnérables aux catastrophes naturelles. Près de 60% des 17 millions d'habitants du Guatemala vivent dans la pauvreté.

Les pluies ont causé en 2021 la mort de 35 personnes et fait trois disparus, dix-sept blessés et quelque 1,5 million de personnes ont été affectées. Près de 12.000 personnes avaient dû être évacuées.

La saison des pluies, qui s'étend de mai à novembre, fait chaque année des centaines de morts en Amérique centrale, l'une des régions les plus vulnérables au changement climatique.

Articles recommandés pour vous