RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : au Parlement canadien, Zelensky redemande une zone d’exclusion aérienne

15 mars 2022 à 21:25Temps de lecture2 min
Par Belga

"Imaginez vos villes bombardées, encerclées": évoquant les victimes civiles, le président de l’Ukraine Volodymyr Zelensky a invité mardi les parlementaires canadiens à réaliser la souffrance de son peuple et a enjoint le Canada à un soutien plus fort, redemandant une zone d’exclusion aérienne.

"Je sais que vous soutenez l’Ukraine, mais j’aimerais que vous compreniez ce que nous vivons", a-t-il déclaré en direct par vidéo.

"Les Russes ont déjà tué 97 enfants" en bombardant "des écoles, des hôpitaux, des habitations", a-t-il affirmé notamment devant les députés canadiens qui l’ont acclamé debout pendant plusieurs minutes.

"Nous ne demandons pas grand-chose. Nous demandons un soutien réel, qui nous aidera à l’emporter", a-t-il ajouté.

"Pouvez-vous imaginer appeler vos amis pour leur demander de fermer l’espace aérien, d’arrêter les bombardements et qu’en retour ils expriment simplement leurs profondes inquiétudes face à la situation", a lancé le président ukrainien, demandant une nouvelle fois une zone d’exclusion aérienne en Ukraine.

Installé devant un drapeau ukrainien, pull kaki sur le dos, Volodymyr Zelensky a plusieurs fois interpellé directement le Premier ministre Justin Trudeau dans son discours de douze minutes.

"Imaginez qu’à 4 heures du matin, vous commenciez à entendre des bombes exploser. Justin, pouvez-vous imaginer que vous et vos enfants entendiez toutes ces explosions ?", a-t-il interrogé, demandant aux parlementaires canadiens d’imaginer leurs villes sous les bombardements, leurs villes assiégées…

"Vous nous fournissez de l’aide militaire, humanitaire, vous avez mis en place des sanctions sévères mais nous voyons que malheureusement cela ne met pas fin à la guerre", a-t-il encore déclaré, évoquant la volonté des Russes d'"anéantir l’Ukraine".

"Fondamentalement, ce que j’essaie de dire, c’est que vous devrez faire plus pour arrêter la Russie, pour protéger l’Ukraine et, ce faisant, pour protéger l’Europe des menaces russes", a ajouté le président ukrainien.

Rappelant "l’histoire commune" entre les deux pays en préambule, Justin Trudeau a estimé que Volodymyr Zelensky était "une source d’inspiration pour tous".

"La démocratie dans le monde a de la chance de vous avoir comme champion", a déclaré le Premier ministre canadien. "Nous croyons que lorsqu’une cause est juste et bonne, elle l’emportera toujours, peu importe la taille de l’adversaire. Cela ne veut pas dire que ce sera facile. Les Ukrainiens paient déjà un coût humain incalculable."

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine: une gare de Zaporojie touchée par une frappe russe

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : plusieurs fortes explosions et des colonnes de fumée à Kiev

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous