RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : craignant des pénuries, le Kirghizstan suspend l'exportation de sucre

01 juin 2022 à 12:26Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le Kirghizstan a interdit mercredi d'exporter du sucre lors des six prochains mois, après une mesure similaire du Kazakhstan, ces pays d'Asie centrale craignant des pénuries et une envolée des prix sur fond de crise agricole mondiale.

Le prix du sucre a fortement augmenté dans ces deux ex-républiques soviétiques dans les semaines après le début de l'invasion de l'Ukraine par Moscou, fin février, surtout après que la Russie, gros fournisseur, a stoppé ses livraisons.

Les prix ont fini par se stabiliser, mais le Kazakhstan a annoncé le mois dernier une interdiction d'exportation pour six mois après que des pénuries ont été enregistrées dans certaines régions du pays.

"Garantir la sécurité alimentaire et contenir les prix"

Mercredi, le Kirghizstan a pris une mesure similaire "afin d'éliminer la possibilité d'une exportation massive de sucre" et ainsi "garantir la sécurité alimentaire et contenir les prix", a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Selon des médias kirghiz, les ventes de sucre au Kazakhstan ont fortement augmenté ces derniers jours. Les deux voisins sont des importateurs nets de sucre et s'approvisionnent traditionnellement auprès de la Russie et d'autres pays.

Ces mesures illustrent l'impact que la guerre en Ukraine a eu sur le marché alimentaire mondial, en perturbant par exemples la production de blé en Ukraine ou en provoquant une hausse des prix des carburants et donc des coûts de transport.

De nombreux pays ont pris des mesures pour limiter ou interdire l'exportation de biens pour contenir la hausse des prix à l'intérieur de leurs frontières.

L'Inde, le deuxième producteur mondial de sucre, a annoncé la semaine dernière qu'elle allait plafonner ses exportations pour protéger ses réserves.

Sur le même sujet

Kirghizstan : 36 morts après les affrontements avec le Tadjikistan, selon un nouveau bilan

Monde Asie

Guerre en Ukraine : engrais russe en risque de pénurie, le Brésil se tourne vers la roche broyée

Agriculture

Articles recommandés pour vous