Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : des "milliers" de personnes auraient fui la région de Kharkiv vers la Russie, selon le camp russe

Gladkov avec Poutine à Moscou le 8 août 2022

© © Tous droits réservés

11 sept. 2022 à 12:37Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

Des "milliers" de personnes ont fui la région ukrainienne de Kharkiv, théâtre de la contre-offensive ukrainienne, vers la Russie en 24 heures, a indiqué dimanche le gouverneur de la région russe de Belgorod, frontalière de l’Ukraine.

"Ce n’était pas la nuit la plus facile, ce n’était pas la matinée la plus facile. Au cours des dernières 24 heures, des milliers de personnes ont traversé la frontière", a déclaré Viatcheslav Gladkov dans une adresse vidéo, publiée sur sa chaîne Telegram.

Au début du mois, l’armée ukrainienne a d’abord annoncé une contre-offensive dans le Sud, avant de réaliser au cours de la semaine écoulée une percée surprise et éclair des lignes russes dans le Nord-Est, dans la région de Kharkiv.

Depuis samedi, le régime de Kiev a fait état d’importants gains territoriaux face à l’armée russe dans l’Est où a annoncé retirer ses troupes de certains secteurs pour "renforcer" plus au sud la région séparatiste prorusse de Donetsk.

La plupart des personnes ayant traversé la frontière dans la région de Belgorod sont allées s’installer chez leurs proches résidant en Russie, selon M. Gladkov.

"Aujourd’hui, 1342 personnes se trouvent dans 27 lieux de logement temporaire mis en place dans la région", a-t-il précisé.

"Au total, la situation est sous contrôle", a assuré M. Gladkov, en assurant que dimanche après-midi, il n’y avait plus de longues files d’attente à la frontière, à la différence de la nuit précédente.

Sur le même sujet

Le président Zelensky accuse la Russie de la "panne d'électricité totale" dans l'est de l'Ukraine

Guerre en Ukraine

Retour sur les 200 jours de guerre en Ukraine: de l’invasion russe à la contre-offensive de Kiev

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous