RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : des "progrès substantiels" réalisés à propos de l'exportation des céréales, les discussions reprendront la semaine prochaine

La Russie et l'Ukraine ont fait suffisamment de progrès en vue de régler leur différend sur le blocage des exportations de céréales à partir des ports ukrainiens pour avoir de nouvelles discussions sur le sujet "la semaine prochaine", a annoncé mercredi la Turquie. Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a quant à lui évoqué des "progrès réellement substantiels".

"Il a été convenu que les délégations de la Russie et de l'Ukraine se rencontreraient de nouveau en Turquie la semaine prochaine", a déclaré dans un communiqué le ministre turc de la Défense Hulusi Akar après une première session sur le sujet mercredi à Istanbul entre ces deux délégations depuis leur précédente rencontre en mars.

 

"Garantir la sécurité des voies de transfert"

Hulusi Akar a souligné que les délégations composées d'experts de la défense des deux pays belligérants s'étaient entendues sur des "contrôles communs" dans les ports et sur les moyens de "garantir la sécurité des voies de transfert" des marchandises à travers la mer Noire. 

Selon le ministre, un accord final sur le déblocage d'environ 20 à 25 millions de tonnes de céréales actuellement immobilisées dans les ports ukrainiens pourrait être annoncé la semaine prochaine. 

"Au cours de cette réunion, que nous aurons la semaine prochaine, tous les détails seront revus une fois de plus et (un document sur) le travail que nous avons fait sera signé", a encore dit Hulusi Akar. 

L'Ukraine est l'un des principaux exportateurs mondiaux de blé et d'autres produits agricoles, et le temps presse, face à la hausse mondiale des prix des denrées alimentaires qui fait peser des risques de famine, en particulier en Afrique.

"Au cours de cette réunion, que nous aurons la semaine prochaine, tous les détails seront revus une fois de plus et (un document sur) le travail que nous avons fait sera signé", a encore dit Hulusi Akar. 

L'Ukraine est l'un des principaux exportateurs mondiaux de blé et d'autres produits agricoles, et le temps presse, face à la hausse mondiale des prix des denrées alimentaires qui fait peser des risques de famine, en particulier en Afrique.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : frappes russes sur la ville de Vinnytsia, Zelensky demande un "tribunal spécial" à la Haye (revoir notre direct de ce jeudi)

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : au moins 20 morts dans des frappes russes à Vinnytsia, Zelensky appelle à la création d'un "tribunal spécial"

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous