Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : environ 90% des victimes civiles blessées par balle, selon le maire de Boutcha

Un hommage rendu en France aux victimes de Boutcha.

© Belgaimage

07 avr. 2022 à 13:56Temps de lecture1 min
Par Belga

Environ 90% des civils tués dans la ville ukrainienne de Boutcha présentaient des blessures par arme à feu, a déclaré jeudi son maire Anatoly Fedorouk à la Deutsche Welle.

Mercredi soir, quelque 320 corps sans vie avaient été retrouvés à Boutcha. "Mais ce nombre augmente chaque jour", a ajouté Anatoly Fedorouk, "car ils ont été trouvés sur des propriétés privées, dans des parcs et dans des endroits où il était possible de les enterrer avant les bombardements".

 

Le maire a déclaré avoir été témoin de plusieurs situations lors desquelles des soldats russes ont tué des civils ukrainiens. "Les Russes ont ouvert le feu sur plusieurs véhicules à un poste de contrôle. Une femme enceinte et deux enfants ont été tués dans une voiture", a affirmé le maire.

"Le plus important est que les criminels qui ont fait cela soient traduits en justice", a-t-il conclu. De nombreuses allégations doivent encore être vérifiées de manière indépendante.

L'ONU mènera l'enquête

Une enquête sur les circonstances de la mort de personnes habillées en vêtements civils, retrouvées mortes à Boutcha par les autorités ukrainiennes après le retrait de l'armée russe, est "la prochaine étape", a déclaré jeudi un haut responsable de l'Onu lors d'un déplacement dans cette ville proche de Kiev.

"Le monde est déjà profondément choqué", a affirmé Martin Griffiths, le secrétaire général adjoint de l'Onu pour les Affaires humanitaires, à un responsable de la mairie de Boutcha, assurant que "la prochaine étape est de mener une enquête".
 

Sur le même sujet : JT du 04/04/2022

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : le journaliste Danny Kemp témoigne de l’horreur à Boutcha

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine décerne un titre honorifique à une brigade accusée par l'Ukraine des exactions de Boutcha

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous