Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kiev appelle les Occidentaux à "considérablement renforcer" les livraisons d'armements

© 2022 Anadolu Agency

Temps de lecture
Par Belga, édité par Anthony Roberfroid

L'Ukraine a appelé jeudi ses alliés occidentaux à "considérablement renforcer" leurs livraisons d'armements pour faire face à l'armée russe, visant nommément douze pays, dont l'Allemagne et la Turquie, qui possèdent des chars Leopard que Kiev réclame inlassablement.

"Nous lançons un appel à tous les États partenaires qui ont déjà fourni ou envisagent de fournir une aide militaire, en les appelant à renforcer considérablement leur contribution", ont réclamé dans un communiqué commun les ministres ukrainiens de la Défense et des Affaires étrangères, Oleksiï Reznikov et Dmytro Kouleba.

Les deux ministres ont exhorté la douzaine de pays, dont la Turquie - qui se pose comme médiatrice dans le conflit - et l'Allemagne - qui tarde à répondre aux demandes de Kiev selon les Ukrainiens -, à fournir au plus vite des chars Leopard 2, "l'un des besoins les plus pressants et les plus urgents" pour l'armée ukrainienne.

Cet appel intervient à la veille d'une réunion cruciale du groupe de contact pour l'Ukraine à Ramstein, en Allemagne, pour coordonner la poursuite de l'aide à Kiev, au moment où l'armée russe jette ses forces dans la bataille de Bakhmout (est).

L'aide militaire internationale doit ainsi être "portée à un nouveau niveau en termes de qualité", ont demandé MM. Reznikov et Kouleba. À ce stade, "la Russie conserve un avantage quantitatif substantiel en matière de troupes, d'armes et d'équipements militaires", ont-ils toutefois déploré, malgré une aide financière et militaire occidentale déjà très importante.

"Nous appelons tous ces pays et d'autres pays possédant les capacités appropriées à se joindre à l'initiative de création d'une coalition internationale de chars pour soutenir l'Ukraine", ont donc exhorté les deux ministres jeudi. Ils ont aussi affirmé "garantir" que l'Ukraine "utilisera ces armes de manière responsable et exclusivement dans le but de protéger l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues".

MM. Reznikov et Kouleba ont par ailleurs "salué" la "décision audacieuse et bienvenue du Royaume-Uni" annoncée samedi dernier "de transférer le premier escadron de chars Challenger 2 en Ukraine".

"Cependant, cela ne suffit pas pour atteindre les objectifs opérationnels", ont-ils plaidé dans leur communiqué conjoint.

"Le Kremlin est déterminé à intensifier encore plus les hostilités" et "n'a pas changé ses objectifs concernant l'Ukraine, qui sont de (la) détruire", ont-ils mis en garde.

Sur le même sujet:

Guerre en Ukraine : l Europe promet des chars à Kiev

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous