RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kiev demande à l'Occident davantage de systèmes d'artillerie de précision

Image d'illustration
19 juil. 2022 à 18:37Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Le ministre de la Défense ukrainien a demandé mardi à l'Occident de fournir considérablement plus de systèmes d'artillerie de précision, affirmant qu'ils pourraient "changer la donne" et permettre une contre-offensive face aux soldats russes.

Depuis mi-juin, les Etats-Unis ont livré plusieurs systèmes d'artillerie de précision Himars d'une portée de 80 kilomètres, et doivent en livrer d'autres. "Ces systèmes nous ont permis de détruire une trentaine de postes de commandement et d'entrepôts de stockage de munitions", a déclaré le ministre de la Défense ukrainien Oleksiy Reznikov à l'Atlantic Council.

100 Himars en plus ?

"Cela a réduit de façon significative l'avancée des Russes, et énormément réduit l'intensité de leurs tirs d'artillerie. Donc cela fonctionne. Nous sommes reconnaissants à nos partenaires", a-t-il ajouté, tout en plaidant pour que davantage de ces armes soient envoyées.

"Pour une contre-offensive efficace, nous aurions besoin d'au moins 100 (Himars), je pense", a-t-il insisté. "Cela pourrait changer la donne sur le champ de bataille."

Oleksiy Reznikov a aussi appelé à la livraison de systèmes à la portée plus longue - entre 100 et 150 km - afin de couper les troupes russes de leur dispositif d'appui. 

L'administration du président américain Joe Biden a refusé de fournir ce type d'armes, craignant que l'Ukraine ne s'en serve pour viser des cibles à l'intérieur du territoire russe, poussant potentiellement les pays occidentaux dans une confrontation directe avec Moscou.

Sur le même sujet :

Sur le même sujet

Face au soutien armé des occidentaux, les objectifs de l’armée russe vont dépasser les limites du Donbass

Guerre en Ukraine

La guerre en Ukraine ce 20 juillet : Le Mercosur a refusé la demande du président ukrainien de faire un discours à son sommet

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous