RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kiev prétend avoir frappé une base du groupe russe Wagner

Image d’illustration
15 août 2022 à 14:58Temps de lecture2 min
Par Belga, édité par K. Dero

L’Ukraine a affirmé lundi avoir visé une base du groupe paramilitaire Wagner, dont les hommes sont accusés de combattre aux côtés des troupes russes, et avoir détruit un pont près de la ville occupée de Melitopol.

Selon le gouverneur de la région de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, la base de cette société militaire privée dans la ville de Propasna a été "détruite par une frappe de précision". Le tir a eu lieu dimanche, a précisé Serguiï Gaïdaï sur Telegram.

Très opaque, le groupe Wagner est réputé comme étant lié à l’oligarque russe Evguéni Prigojine, lui-même considéré comme un proche du président Vladimir Poutine. La présence de ses combattants a été attestée ces dernières années en Syrie, en Libye, au Mali et dans d’autres pays d’Afrique.

 

 

Ponts

Les autorités ukrainiennes ont également affirmé que des saboteurs pro-Kiev sont parvenus à faire sauter un pont ferroviaire près de la ville de Melitopol (région de Zaropijjia, sud), occupée par l’armée russe, dans un nouvel effort pour perturber la logistique des troupes de Moscou.

"Un pont ferroviaire en moins au sud-ouest de Melitopol signifie une absence totale de trains militaires depuis la Crimée", péninsule annexée en 2014 par la Russie et essentielle aux ravitaillements de l’armée russe, a annoncé sur Telegram le maire de Melitopol Ivan Fedorov.

L’Ukraine a visé plusieurs ponts ces dernières semaines, principalement dans la région occupée de Kherson, où Kiev dit mener une contre-offensive ayant permis de reprendre des dizaines de villages et menacer désormais les troupes russes ayant traversé le fleuve Dniepr.

Un pont ferroviaire en moins au sud-ouest de Melitopol signifie une absence totale de trains militaires depuis la Crimée

Détonation

Dans la région d’Odessa, sur la mer Noire, trois estivants ont été tués lundi et deux autres blessés, alors qu’ils se baignaient sur une plage à Zatoka, une populaire station balnéaire, par la détonation d’un "engin explosif inconnu", a annoncé sur Telegram un porte-parole des autorités régionales, Serguiï Bratchouk.

Dans la matinée, des bombardements russes sur Kharkiv, la deuxième ville du pays, ont fait au moins un mort et six blessés, a indiqué sur Facebook un haut responsable de la police locale, Serguiï Bolvinov.

Œil sur le monde: " Wagner, les hommes de l'ombre de Poutine"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Evguéni Prigojine admet avoir fondé le groupe paramilitaire Wagner

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l'Ukraine se prépare à d'éventuelles attaques le jour de l'indépendance

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous