RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l'ambassadeur d'Ukraine à Ankara accuse la Turquie d'acquérir du blé "volé" par la Russie

03 juin 2022 à 21:48Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Sandro Faes Parisi

L'ambassadeur d'Ukraine à Ankara a accusé vendredi la Russie de "voler" et d'exporter des céréales ukrainiennes notamment vers la Turquie.

"La Russie vole sans vergogne les céréales d'Ukraine et les exporte depuis la Crimée à l'étranger, notamment vers la Turquie", a dénoncé Vasyl Bodnar dans un message sur Twitter.

"Nous avons demandé l'aide de la Turquie pour résoudre le problème", ajoute-t-il.

Le représentant de Kiev, qui s'exprimait à l'occasion du 100e jour de l'invasion de son pays par la Russie, a dressé un bilan général des pertes subies par son pays et des dégâts occasionnés par l'armée russe.

L'Ukraine était en passe juste avant la guerre de devenir le troisième exportateur mondial de blé et assurait à elle seule la moitié du commerce mondial de graines et d'huile de tournesol.

Neutralité de façade

La Turquie est considérée comme une alliée de l'Ukraine à laquelle elle fournit des drones de combat, mais Ankara veille à garder une position neutre envers la Russie, dont elle dépend pour ses approvisionnements en énergie et en céréales, afin de proposer une médiation entre les deux pays.

Ankara a offert son aide, à la demande des Nations unies, pour sécuriser des corridors marins permettant d'exporter les céréales ukrainiennes. Le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov doit venir en Turquie mercredi pour en discuter. Kiev exportait chaque mois 12% du blé mondial, 15% du maïs et 50% de l'huile de tournesol.

Le conflit qui bloque les exportations dans les silos en raison du blocus des ports ukrainiens par la marine russe et des mines en Mer Noire fait flamber les prix sur les marchés agricoles et peser un grave risque de famine dans les pays qui en dépendent, en particulier en Afrique et au Moyen-Orient.

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine ce 4 juin : la situation à Severodonetsk incertaine, chaque camp revendique des avancées

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Kiev prévoit la fin de la guerre d'ici deux à six mois

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous