RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l'évacuation des enfants, femmes et personnes âgées d'Azovstal est terminée, selon Kiev

07 mai 2022 à 20:40Temps de lecture2 min
Par RTBF INFO avec AFP

Les femmes, les enfants et les personnes âgées ont tous été évacués samedi de l'aciérie Azovstal, la dernière poche de résistance dans la ville dévastée de Marioupol, où les autorités ukrainiennes craignent que l'offensive russe ne reprenne de plus belle à l'approche des célébrations à Moscou de la victoire sur l'Allemagne nazie le 9 mai.

"L'ordre du président (Volodymyr Zelensky) a été exécuté : toutes les femmes, tous les enfants et toutes les personnes âgées ont été évacués d'Azovstal. Cette partie de la mission humanitaire à Marioupol est accomplie", a annoncé la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk.

Vendredi, 50 personnes, là encore les civils les plus vulnérables, avaient pu quitter l'immense complexe sidérurgique.

Ces opérations, qui se déroulent depuis une semaine sous l'égide de l'ONU et du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), ont permis, selon Kiev, à près de 500 personnes de fuir.

Petite avancée russe dans le Donbass

Le ministère ukrainien de la Défense a toutefois affirmé dans son rapport matinal samedi que "l'ennemi n'arrêtait pas son offensive", "bloquant" notamment toujours les défenseurs du quartier d'Azovstal.

L'état-major de l'armée ukrainienne a assuré que les forces russes avaient encore la veille attaqué cette usine, en dépit du cessez-le-feu qu'elles ont unilatéralement décrété jeudi pour trois jours.

Marioupol, qui comptait près de 500.000 habitants avant la guerre, a été presque entièrement rayée de la carte par deux mois de siège et de bombardements russes.

Plus à l'ouest, deux tirs de roquettes ont atteint vendredi soir Odessa, le grand port ukrainien sur la mer Noire, sans faire de victimes, a fait savoir le Commandement sud des forces ukrainiennes.

La ville de Mykolaïv a elle aussi été prise pour cible.

Des frappes de missiles ont en outre été signalées vendredi et samedi dans la région de Kharkiv (nord-est) et autour de Donetsk (est).

Les Russes ont obtenu ces dernières 24 heures des gains territoriaux limités aux alentours de Severodonetsk, l'une des principales villes du Donbass encore aux mains des Ukrainiens, mais cela ne devrait pas aboutir à un encerclement complet, a noté l'Institut américain d'étude de la guerre (ISW).

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : Moscou annonce une trêve à Azovstal pour évacuer les blessés ukrainiens en territoire contrôlé par les forces russes

Monde

Guerre en Ukraine : des civils à Zaporijjia, Trudeau accuse Poutine, le G7 s'engage à interdire le pétrole russe... voici ce qui s'est passé ce 8 mai

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous