RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : "l'heure est grave" à la centrale de Zaporijjia, dit le chef de l'AIEA au Conseil de sécurité de l'ONU (revoir notre direct)

Conseil de sécurité de l'ONU, ce 11 août
11 août 2022 à 05:05 - mise à jour 11 août 2022 à 22:10Temps de lecture1 min
Par Victor de Thier, Sandro Faes Parisi, Renaud Verstraete & Kevin Dero

169e jour de guerre en Ukraine. Les inquiétudes concernant la centrale nucléaire de Zaporijjia, la plus grande d'Ukraine et d'Europe, se font de plus en plus grandes. De nouveaux bombardements ont visé le périmètre de la centrale ce jeudi, alors que Moscou et Kiev se rejettent la responsabilité.

Les alliés de l'Ukraine, soulignant la nécessité de la mission de l'AIEA, ont pointé du doigt, devant le Conseil de sécurité, la responsabilité russe.   "La solution pour ce qui se passe à Zaporijjia est simple. Les Etats-Unis appellent la Fédération de Russie à retirer immédiatement ses forces du territoire ukrainien", a déclaré Bonnie Jenkins, sous-secrétaire d'Etat américaine au désarmement.  

Des soldats ukrainiens profitent d'un peu de repos et de récréation après une rotation de combat de quatre mois, à quelques kilomètres de la ligne de front dans la région du Donbass, le 11 août 2022
Des soldats ukrainiens profitent d'un peu de repos et de récréation après une rotation de combat de quatre mois, à quelques kilomètres de la ligne de front dans la région du Donbass, le 11 août 2022 AFP

Pendant ce temps, les Russes tentent toujours d'atteindre leur objectif en conquérant l'entièreté de la région du Donbass, à l'est. Après l'oblast de Louhansk, tombé début juillet, l'oblast de Donetsk est à présent dans leur viseur. Une offensive sur la ville de Bakhmout a été repoussée ce mercredi, a communiqué l'armée ukrainienne.

Soldat ukrainien dans une tranchée quelque part dans le Donbass.
+1

L'avancée russe, réelle, est très lente et la guerre s'est transformée en duel d'artillerie entre deux armées retranchées autour de quelques localités ou cachées dans les forêts et les bosquets bordant les vastes étendues agricoles de la région.

UK Ministry of Defence

Le parlement letton a quant à lui qualifié ce jeudi la Russie d'"Etat soutenant le terrorisme", dans une déclaration publiée sur son site internet et invite les autres pays à "exprimer la même opinion". Une déclaration à laquelle Moscou a rapidement réagi, qualifiant les parlementaires lettons d'"idéologues néo-nazis" et les accusant de "xénophobie".

La journaliste russe dans un tribunal moscovite, le 11 août 2022
La journaliste russe dans un tribunal moscovite, le 11 août 2022 AFP/BELGA

Revoir notre direct commenté consacré à ce 169e jour de guerre ci-dessous :

Loading...
Un panache de fumée s'élève à l'horizon derrière des champs de tournesols, dans la région du Donbass, le 11 août 2022.
Un panache de fumée s'élève à l'horizon derrière des champs de tournesols, dans la région du Donbass, le 11 août 2022. AFP

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, la Russie se dit prête à retirer ses troupes

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : les quatre raisons pour lesquelles la Russie s’accroche à la Crimée

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous