RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l'opposant russe Navalny appelle à un "front de l'information" contre Moscou

14 avr. 2022 à 20:51Temps de lecture1 min
Par RTBF INFO avec Belga

L'opposant emprisonné Alexeï Navalny a appelé jeudi les géants technologiques occidentaux à ouvrir un "front de l'information" par le biais de campagnes publicitaires destinées à atteindre les Russes.

"J'exhorte le président des Etats-Unis, Boris Johnson, la Commission européenne, Ursula von der Leyen, Mark Zuckerberg (...) à trouver de toute urgence une solution pour écraser la propagande de Poutine en utilisant les opportunités de la publicité sur les réseaux sociaux", a-t-il écrit sur Twitter. 

Nous avons besoin de publicité. Beaucoup de publicité

"Nous avons besoin de publicité. Beaucoup de publicité", a-t-il ajouté.

Critiquant les sondages récents ayant établi que le soutien au président Poutine avait augmenté depuis le début de l'offensive en Ukraine, il a assuré qu'il s'agissait d'un "mensonge".

"La combinaison de la propagande vraiment folle (...) sur toutes les chaînes 24h/24 et 7j/7, la fermeture, le blocage de médias indépendants et de sites web fait lentement son travail", a-t-il écrit, "Le fait est que la majorité des citoyens russes ont une idée complètement déformée de ce qui se passe en Ukraine".

Twitter, Instagram et la majorité des médias indépendants ont été bloqués par les autorités russes depuis l'offensive en Ukraine.

Les autorités russes ont vivement renforcé leurs pressions et leur arsenal juridique pour contrôler en Russie la communication sur le conflit, menaçant d'infliger des peines allant jusqu'à 15 ans de prison pour la diffusion de "fausses informations" sur l'armée russe.

Le gendarme des télécoms Roskomnadzor a d'ailleurs interdit récemment à Google de faire de la publicité pour ses services en Russie après avoir accusé YouTube de diffuser des "fausses informations" sur les forces russes.

Sur le même sujet

Alexeï Navalny : les Etats-Unis accusent la Russie de ne pas respecter les droits de l’opposant

Monde Europe

La Russie ouvre une enquête criminelle contre l’opposant Ilia Iachine

Monde

Articles recommandés pour vous