Journal du classique

Guerre en Ukraine : la ballerine Olga Smirnova claque la porte du Bolchoï pour rejoindre le Dutch National Ballet

Olga Smirnova et Denis Rodkin dans le Lac des Cygnes, à Londres en 2016

Après avoir vivement dénoncé la guerre en Ukraine sur son compte Telegram, la danseuse étoile Olga Smirnova a décidé de quitter la Russie, son travail étant devenu "intenable dans son pays natal", et a rejoint la troupe du Dutch National Ballet d’Amsterdam. Le danseur brésilien Victor Caixeta a, quant à lui, quitté le Mariinsky Ballet de Saint-Pétersbourg pour Amsterdam.

"Nous ne pouvons pas rester indifférents à cette catastrophe mondiale"

Elle était la "prima ballerina" de la prestigieuse compagnie du Bolchoï. La danseuse étoile Olga Smirnova a récemment vivement critiqué et dénoncé la guerre menée par Vladimir Poutine en Ukraine. Dans une déclaration publiée sur son compte Telegram, la danse russe a déclaré avoir honte de son pays :

"Dans un monde moderne et éclairé, je m’attends à ce que les sociétés civilisées résolvent les questions politiques uniquement par des négociations pacifiques. Je n’aurais jamais pensé que j’aurais honte de la Russie, j’ai toujours été fier du talent des Russes, de nos réalisations culturelles et sportives. Mais maintenant, j’ai l’impression qu’une ligne a été tracée qui sépare l’avant et l’après. Ça fait mal que des gens meurent, que des gens perdent leur toit ou soient obligés d’abandonner leur maison. Et qui aurait cru il y a quelques semaines que tout cela arriverait ? Nous ne sommes peut-être pas à l’épicentre du conflit militaire, mais nous ne pouvons pas rester indifférents à cette catastrophe mondiale."

Elle a donc décidé de quitter le Bolchoï – qu’elle avait intégré il y a 10 ans, à l’âge de 20 ans - et la Russie, pour se rendre aux Pays-Bas pour intégrer le Dutch National Ballet, où elle a été accueillie "à bras ouverts", comme l’a annoncé la compagnie basée à Amsterdam dans son communiqué. Un changement auquel Olga Smirnova réfléchissait depuis un moment, "les circonstances actuelles ont accéléré ce processus" a déclaré la danseuse, qui est une "grande fan du chorégraphe résident du Ballet national néerlandais Hans van Manen et admire beaucoup la maître de ballet Larissa Lezhnina".

Olga Smirnova avec le Bolchoï dans le rôle de Bianca dans le ballet "La Mégère apprivoisée", en 2016 à Londres
Olga Smirnova avec le Bolchoï dans le rôle de Bianca dans le ballet "La Mégère apprivoisée", en 2016 à Londres © Robbie Jack / Corbis via Getty Images

Olga Smirnova accueillie "à bras ouverts" à Amsterdam

De son côté, Ted Brandsen, directeur du Dutch National Ballet, a déclaré "Olga Smirnova est une danseuse exceptionnelle que j’admire beaucoup. J’ai suivi sa carrière avec beaucoup d’intérêt pendant de nombreuses années. C’est un privilège de la voir danser avec notre compagnie aux Pays-Bas, même si les circonstances qui ont motivé ce déménagement sont incroyablement tristes. Néanmoins, en tant que compagnie, nous sommes ravis qu’un danseur aussi inspirant nous rejoigne au Dutch National Ballet."

Olga Smirnova fera ses débuts au Dutch National Ballet dans le rôle-titre du ballet Raymonda, chorégraphié par Marius Petipa sur une musique d’Alexandre Glazounov. Parmi les autres danseurs de cette production, on retrouvera le jeune danseur brésilien Victor Caixeta, soliste au Mariinsky Ballet de Saint-Pétersbourg depuis 5 ans, qui, lui aussi, a pris "la décision difficile" de quitter la Russie pour intégrer le Dutch National Ballet.

Cette décision d’Olga Smirnova n’est pas sans rappeler celle d’un autre danseur russe qui a marqué l’histoire du ballet, Rudolf Noureev qui, en 1961, a réussi à échapper à la garde du KGB qui le ramenait à Moscou pour fuir à Paris et demander l’asile politique.

Sur le même sujet

L’Opéra national de Kiev a rouvert ses portes

Journal du classique

Guerre en Ukraine : le chef d’orchestre Vasily Petrenko aide sa famille ukrainienne à fuir le pays

Journal du classique

Articles recommandés pour vous