Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la Biélorussie annonce prendre en charge l’alimentation électrique de Tchernobyl

Guerre en Ukraine : la Biélorussie annonce prendre en charge l’alimentation électrique de Tchernobyl.

© Getty Images

L’alimentation électrique du site nucléaire de Tchernobyl a été complètement rétablie et est assurée par la Biélorussie voisine, ont annoncé mercredi les autorités de la région de Gomel, citant le ministère biélorusse de l’Énergie. "L’alimentation électrique de la centrale de Tchernobyl a complètement été rétablie", a indiqué le ministère, dans un communiqué publié sur la chaîne Telegram de la région de Gomel.

"Actuellement, la fourniture d’électricité des infrastructures de la centrale est assurée par les systèmes d’alimentation biélorusses", poursuit cette source, précisant que le niveau de radiation sur le site était "stable" mercredi.

Une gestion difficile depuis le 24 février

L’alimentation électrique du site nucléaire, situé à la frontière avec la Biélorussie et tombé aux mains des Russes le 24 février, avait été coupée une première fois la semaine dernière et rétablie dimanche. Mais lundi, l’opérateur ukrainien Ukrenergo a accusé l’armée russe d’avoir à nouveau coupé l’alimentation électrique de la centrale en endommageant une ligne à haute tension alimentant le site.

Dans la soirée, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a toutefois écrit sur Twitter avoir été informée par l’Ukraine que "l’alimentation électrique externe" avait été "rétablie" dans la journée après que la ligne ait été à nouveau endommagée "par les forces d’occupation".

"Le personnel a repris les opérations pour reconnecter la centrale au réseau électrique", avait précisé l’AIEA.

Le spectre de 1986

Le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl a explosé en 1986, causant la pire catastrophe nucléaire civile de l’histoire. Il est recouvert d’un double sarcophage, l’un construit par les Soviétiques et désormais endommagé, l’autre, plus moderne, inauguré en 2019.

Les trois autres réacteurs de la centrale ont été progressivement fermés après la catastrophe, le dernier en 2000. Un système alimenté en électricité est néanmoins toujours nécessaire pour refroidir les 20.000 assemblages combustibles stockés dans la piscine du site.

Compte tenu du temps qui s’est écoulé depuis l’accident de 1986, "la charge thermique de la piscine et le volume de l’eau de refroidissement sont suffisants pour assurer une évacuation efficace de chaleur sans électricité", avait estimé le 9 mars l’AIEA.

Sur le même sujet : images de la centrale de Tchernobyl sous contrôle russe (27/02/2022)

Guerre en Ukraine : images de la centrale de Tchernobyl sous contrôle russe

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Biélorussie : début du procès de la compagne de Protassevitch, l'opposant dont l'avion avait été dérouté en 2021

Monde

Guerre en Ukraine : à Tchernobyl, une centaine d'employés, "otages" de la guerre, craignent le pire

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous