Monde

Guerre en Ukraine : la Commission fournit un soutien technique pour diminuer le recours aux combustibles russes

© Tous droits réservés

La Commission européenne va fournir à 17 États membres, dont la Belgique, un "soutien technique" pour tenter de diminuer l'utilisation de combustibles fossiles en provenance de Russie, a-t-elle annoncé mercredi. Cette aide entre dans le cadre de la volonté européenne de réduire la dépendance du continent envers le voisin russe sur le plan de l'énergie, baptisée "REPowerEU".

La hausse des prix de l'énergie, principalement poussée par les prix du gaz, puis l'invasion russe de l'Ukraine ont donné un coup d'accélérateur à l'agenda européen de transition énergétique. L'UE soutient l'Ukraine face à l'agression russe mais est parallèlement un client important de Moscou en matière d'énergie.

Selon les données d'Eurostat, l'énergie reste la première catégorie de biens importés dans l'UE depuis la Russie, représentant 62% de ces importations en 2021. Dans cette catégorie, les produits du pétrole viennent en premier, devant le gaz naturel puis le charbon. 

La Commission européenne va "envoyer des experts" dans les États membres demandeurs, pour les "aider à mettre sur pied des réformes, développer des politiques d'investissement, etc." dans le but de réduire la dépendance aux combustibles fossiles russes, a expliqué mercredi un porte-parole de la Commission, Stefan de Keersmaecker. 

Au-delà de la Belgique, la Bulgarie, la Tchéquie, la Grèce, l'Espagne, l'Italie, le Portugal ou encore la Roumanie ont fait appel à cette possibilité.

Sur le même sujet : JT du 06/04/2022

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous