Journal du classique

Guerre en Ukraine : la maison de Tchaïkovski détruite à Trostyanets

© DEA PICTURE LIBRARY / De Agostini via Getty Images

08 avr. 2022 à 12:54Temps de lecture1 min
Par Paula Floch

Après un mois d’occupation russe, la ville de Troyanets au nord-est de l’Ukraine a été en grande partie détruite. Avec elle, c’est un symbole de la culture, commun aux Ukrainiens et aux Russes, qui part en fumée : la maison où résida Piotr Ilich Tchaïkovski.

Trostyanets était une ville d’origine paysanne de 20.000 habitants traversée par une généreuse rivière. On remarquait sa cour centrale aux murs blanc ivoire ainsi que son église baroque aux dômes arrondis, encerclée de conifères.

C’est dans ce cadre pittoresque que Tchaïkovski écrit sa première œuvre symphonique : L’Orage, pour le drame d’Alexandre Ostrovski en mi mineur, comme une ode à la nature fertile et sauvage de la région de Soumy. Fière d’avoir accueilli le compositeur russe, la ville nomme son parc central Tchaïkovski City Park en 1984, dans lequel une statue du compositeur est érigée.

A trente kilomètres de la frontière avec la Russie, la ville de Trostyanets a été l’une des premières cibles de l’assaut russe. La majeure partie de la ville est aujourd’hui rasée, la terre retournée et les maisons détruites. Le manoir dans lequel résidait Tchaïkovski est en ruine. La ville aux couleurs vertes et blanches n’est plus qu’un lointain souvenir, et avec ses couleurs ce sont les traces de son Histoire qui disparaissent : plus de statue, plus de parc et plus de manoir.

Tchaïkovski était un patriote et un voyageur : "je suis russe dans la pleine signification de ce terme" écrit-il à sa bienfaitrice en 1878. Et pourtant, il se retirait dans d’autres contrées pour écrire, et fût le premier compositeur Russe à présenter ses œuvres à l’étranger. Aujourd’hui, sa patrie brûle les terres de son génie, mais son héritage est indestructible : les cors anglais de La Tempête fredonneront encore longtemps la mélodie du vent de Trostyanets.

Sur le même sujet

Des concerts pour soutenir les populations ukrainiennes réfugiées

Journal du classique

Guerre en Ukraine : La soprano russe Anna Netrebko condamne la guerre et annonce son retour sur scène

Journal du classique

Articles recommandés pour vous