Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la maternité à Marioupol "servait de base à des nationalistes ukrainiens", justifie la Russie

Le ministre russe des Affaires étrangères Serguei Lavrov prononçant un discours lors de la principale session annuelle du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, le 25 février 2020 à Genève.

© AFP

10 mars 2022 à 10:44Temps de lecture1 min
Par Belga

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a justifié jeudi le bombardement d’une maternité dans la ville ukrainienne assiégée de Marioupol, dont le bâtiment servait selon lui de base à un bataillon nationaliste.

"Cette maternité a été reprise depuis longtemps par le bataillon Azov et d’autres radicaux, et toutes les femmes en couches, toutes les infirmières et tout le personnel de soutien ont été mis à la porte", a assuré M. Lavrov à l’issue de pourparlers avec son homologue ukrainien en Turquie.

Le ministre russe des Affaires étrangères a par ailleurs jugé jeudi "dangereuses" les livraisons d’armes par les Occidentaux à l’Ukraine qui combat une invasion de l’armée russe, à l’issue de premiers pourparlers avec son homologue ukrainien.

"Ceux qui gorgent d’armes l’Ukraine doivent bien sûr comprendre qu’ils porteront la responsabilité de leurs actes", a déclaré Serguei Lavrov devant la presse, dénonçant en particulier les livraisons de missiles sol-air portables.

►►► Retrouvez tous nos articles sur la guerre en Ukraine en cliquant ici.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet