RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la question de la "neutralité" est "étudiée en profondeur", affirme Zelensky

La question de la "neutralité" de l’Ukraine, l’un des points centraux des négociations avec la Russie pour mettre fin au conflit, est "étudiée en profondeur", a assuré dimanche le président ukrainien Volodymyr Zelensky dans une interview à des médias russes.

Une des clauses des négociations porte sur "les garanties de sécurité et la neutralité, le statut dénucléarisé de notre Etat", a-t-il déclaré dans cet entretien en ligne diffusé sur la chaîne Telegram de l’administration présidentielle ukrainienne.

"Nous sommes prêts à l’accepter", a-t-il poursuivi. "Ce point des négociations […] est en discussion, il est étudié en profondeur", a-t-il assuré.

"Mais je ne veux pas que ce soit encore un papier du style des mémorandums de Budapest", a ajouté le président, en référence à des accords signés par la Russie en 1994 garantissant l’intégrité et la sécurité de trois ex-républiques soviétiques, dont l’Ukraine, en échange de l’abandon des armes nucléaires héritées de l’URSS.

M. Zelensky s’exprimait dans un entretien en visioconférence, qui a duré plus d’une heure et demie, avec des journalistes de la chaîne de télévision d’opposition Dojd, du site indépendant Meduza – dont les sites ont été bloqués en Russie – et du quotidien Kommersant.

En Russie, le gendarme russe des télécoms Roskomnadzor a intimé dans un communiqué aux médias russes de ne pas publier cet entretien et indiqué qu’une enquête était ouverte contre ceux qui avaient participé à l’interview.

Sur le même sujet

Négociations de paix: pas de "neutralité" de l'Ukraine sans référendum, qui pourrait prendre plusieurs mois

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : avant de nouvelles négociations, l'Ukraine dit "étudier" la demande russe de sa "neutralité"

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous