Monde

Guerre en Ukraine : la Russie limite les livraisons de gaz pour faire monter les prix

18 juin 2022 à 17:53Temps de lecture1 min
Par Belga

La limitation des livraisons de gaz russe à l'Allemagne est une stratégie visant à faire monter les prix, a déclaré samedi le président de l'Agence fédérale des réseaux, Klaus Müller, à l'agence de presse dpa.

"La Russie fournit significativement moins de gaz à l'Allemagne et à l'Europe depuis plusieurs jours. Cela a pour but de nous déstabiliser et de faire grimper les prix", a déclaré Klaus Müller.

Le "patron" du Bundesnetzagentur (le régulateur de l'énergie allemand) a expliqué que l'objectif était d'économiser du gaz et de le stocker pour l'hiver. Le gouvernement fédéral organise également des approvisionnements supplémentaires en gaz liquéfié, a-t-il ajouté.

Selon l'Agence fédérale des réseaux, les niveaux de stockage de gaz atteignent environ 56,7% des capacités.

Scepticisme 

Gazprom, le géant gazier russe, a réduit cette semaine de 60% les livraisons de gaz vers l'Allemagne, via le gazoduc Nord Stream 1. La Pologne, la Bulgarie, la France et la Finlande sont aussi désormais privées de gaz russe alors que d'autres pays, comme la Slovaquie, ont vu les débits réduits. 

Gazprom a invoqué des retards dans la réparation des turbines de compression, mais le ministre allemand de l'Économie, Robert Habeck, a fait part de son scepticisme face à cette explication. Selon lui, cette limitation est "politiquement motivée" par l'opposition du Kremlin aux sanctions décrétées par l'Union européenne à la suite de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

L'agence des réseaux a affirmé samedi que la situation était "tendue" mais stable pour l'avenir prévisible.

 

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : le SPF Economie lance une enquête auprès des entreprises sur son plan d'urgence Gaz

Belgique

Crise du gaz: l'Allemagne maintient son objectif de sortie du charbon en 2030

Monde Europe

Articles recommandés pour vous