Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la solidarité s’exprime aussi sur les plateformes d’hébergement en ligne

© AFP or licensors

05 mars 2022 à 10:15Temps de lecture1 min
Par Adeline Louvigny

Que ce soit du côté des hôtes, ou des locataires, des mouvements de solidarité envers les Ukrainiens se mettent en place via les plateformes de locations de logements. Airbnb et Home Exchange ont récemment communiqué sur le fait que des hôtes voulaient mettre à disposition leur logement pour des personnes fuyant la guerre en Ukraine. Ils se sont alors adaptés afin de faciliter le processus.

Ces plateformes ont mis en place des programmes spéciaux, qui permettent aux hôtes de proposer un hébergement gratuitement, tout en bénéficiant des assurances normalement proposées. Airbnb.org, le pendant "humanitaire" d’Airbnb, propose des logements pour personne en situation de crise, et concernant l’Ukraine, assure travailler "en collaboration avec des associations à but non lucratif qui vérifient l’éligibilité des réfugiés et leur viennent en aide avant, pendant et après leur séjour." Home Exchange, disposait aussi d’un programme "solidarité", permettant aux personnes en situation d’urgence de trouver un logement grâce à leur plateforme (pandémie, catastrophe naturelle, incendie, …). Il a également été étendu aux personnes fuyant les combats en Ukraine.

Du côté des locataires, un élan de solidarité s’est propagé sur Twitter : celui de réserver des Airbnb en Ukraine, mais sans avoir l’intention d’occuper le logement. Un don détourné, en quelque sorte.

Loading...

Si l’initiative est louable, elle n’est pas la meilleure manière d’aider les gens sur place. Par exemple, le problème de choisir aléatoirement un logement, alors qu’une partie d’entre eux est gérée par des propriétaires étrangers, ou simplement, des personnes malintentionnées pourraient profiter de cette solidarité, via de fausses annonces. Le mieux reste de faire des dons via des associations et ONG reconnues, qui pourront délivrer l’aide la plus adaptée aux personnes qui en ont le plus besoin.

Loading...

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : la solidarité citoyenne passe par l’Athénée Royal de Mons

Actualités locales

La Russie se coupe d'internet et des médias pour imposer son récit officiel de la guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous