RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : l’Afrique est "victime" de ce conflit, affirme le président de l’Union africaine Macky Sall à Poutine

Macky Sall et Vladimir Poutine à Sotchi, le 3 juin 2022
03 juin 2022 à 13:09Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par Alain Lechien

Le président de l’Union africaine et du Sénégal Macky Sall a demandé vendredi à Vladimir Poutine de "prendre conscience" que les pays africains sont "des victimes" du conflit en Ukraine, sur fond de crainte de crise alimentaire mondiale.

"Je suis venu vous voir pour vous demander de prendre conscience que nos pays […] sont des victimes de cette crise au plan économique", a-t-il déclaré à Sotchi (sud de la Russie) au début de leur rencontre.

L’ONU craint "un ouragan de famines", essentiellement dans des pays africains qui importaient plus de la moitié de leur blé d’Ukraine ou de Russie, d’autant que plus aucun navire ne peut sortir des ports d’Ukraine en raison du conflit.

M. Sall a souligné que les Etats africains pâtissaient des conséquences de l’offensive russe contre l’Ukraine alors que "la majorité des pays africains a évité de condamner la Russie" lors de deux votes de l’ONU, et qu’avec "l’Asie, le Moyen-Orient ainsi que l’Amérique latine, une bonne partie de l’humanité" a préféré se tenir à l’écart du conflit.

Macky Sall a relevé que les tensions alimentaires provoquées par le conflit ont été aggravées par les sanctions occidentales qui affectent la chaîne logistique, commerciale et financière de la Russie.

Il a donc appelé à ce que le secteur alimentaire soit "hors des sanctions" imposées par les Occidentaux en représailles de l’offensive militaire russe.

Sur le même sujet

Alexander Govor, repreneur de McDonald’s en Russie, dans les traces de ces oligarques qui murmurent à l’oreille de Poutine

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le chef de l'UA demande aux Européens d'investir massivement dans l'agriculture africaine

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous