Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le couloir d'évacuation depuis Marioupol "n'a pas fonctionné", selon Kiev

20 avr. 2022 à 19:23Temps de lecture1 min
Par Belga

Le couloir pour évacuer mercredi des civils depuis le port assiégé de Marioupol dans le sud-est de l'Ukraine "n'a pas fonctionné", a déclaré la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk, en accusant les Russes d'avoir violé le cessez-le-feu et bloqué les cars.

"Malheureusement, le couloir humanitaire de Marioupol n'a pas fonctionné comme prévu aujourd'hui", a déploré la responsable dans la soirée, après avoir annoncé mercredi matin un accord "préliminaire" avec la Russie pour ce couloir, premier de ce type depuis samedi.

"En raison du manque de contrôle sur leur propre armée sur le terrain, les occupants n'ont pas été en mesure d'assurer un cessez-le-feu approprié", a souligné Mme Verechtchouk.

"De plus, en raison de leur désorganisation et de leur négligence, ils n'ont pas été en mesure de fournir un transport rapide des personnes jusqu'au point où des dizaines de nos cars et ambulances attendaient", a-t-elle ajouté.

Sujet dans notre journal de ce mercredi :

Faute d'accord avec les Russes

Aucun couloir d'évacuation n'avait été mis en place en Ukraine depuis samedi, faute d'accord avec les Russes qui ont intensifié ces derniers jours leurs frappes dans l'est de l'Ukraine.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a pour sa part déclaré à la presse que les États-Unis fournissaient des évaluations aux autorités ukrainiennes concernent la possibilité d'établir des couloirs humanitaires, mais que c'était une "décision difficile" à prendre. 

"Il y a eu des accords sur des couloirs humanitaires établis auparavant qui ont échoué parce que la sécurité a été violée par les forces russes", a-t-il souligné.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a pour sa part évoqué la situation tragique à Marioupol, où les deniers militaires ukrainiens retranchés dans une usine, pilonnée et assiégée, ont avec eux "des centaines de blessés" et "environ un millier de civils, femmes et enfants", qu'ils "protègent au prix de leur vie".

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : Marioupol aux mains des Russes ? Revivez les événements de ce jeudi 21 avril

Monde

Guerre en Ukraine : Vladimir Poutine juge que "la libération de Marioupol est un succès"

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous