Monde

Guerre en Ukraine : Le gouvernement ukrainien se dit prêt à discuter de la neutralité de l'Ukraine

© © Tous droits réservés

09 mars 2022 à 19:34Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement ukrainien se dit ouvert à discuter de l'exigence russe que l'Ukraine reste neutre et n'entre pas dans l'Otan notamment. Kiev exige cependant en contrepartie des garanties pour la sécurité des voisins de l'Ukraine, a déclaré mercredi un haut conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky. "Nous sommes certainement prêts pour une solution diplomatique."

L'Ukraine ne cèdera pas "un seul centimètre" de territoire, a cependant assuré le chef de cabinet adjoint de M. Zelensky lors d'une interview avec Bloomberg Television. Un cessez-le feu et le retrait des troupes russes d'Ukraine restent également des conditions avant d'entamer toute négociation.

Dans une interview accordée au journal allemand Bild, le président ukrainien a de son côté estimé que la guerre ne pourrait être résolue qu'avec un dialogue direct avec le président russe Vladimir Poutine.

 

Zelensky est-il pour autant prêt à reconnaître l'indépendance des républiques du Donbass, ? "Le problème n'est pas ce à quoi je peux m'engager. Le but de tout dialogue est de mettre fin à la guerre avec la Russie", selon des propos rapportés par l'agence de presse russe Tass.

"Je suis prêt à prendre certaines mesures pour (mettre fin à la guerre). Je suis prêt à discuter, aux compromis. Mais ils ne peuvent être une trahison de la population", a-t-il ajouté. "Et l'autre partie doit aussi être prête à faire des compromis."

"C'est trop difficile et prématuré pour discuter de détails. Il n'y a eu aucun contact entre les présidents et nous ne pourrons mettre fin à cette guerre qu'en discutant directement entre deux présidents", a-t-il insisté.

Ces déclarations interviennent à la veille d'une concertation prévue entre les ministres russe et ukrainien des Affaires étrangères en Turquie.

Sur le même sujet

Négociations de paix: pas de "neutralité" de l'Ukraine sans référendum, qui pourrait prendre plusieurs mois

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : un changement de régime n'est plus sur la "liste" de Poutine, selon Helsinki

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous