RTBFPasser au contenu
Rechercher

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le négociateur russe salue une approche "plus réaliste" de l’Ukraine d’un statut neutre

Vladimir Medinski

Le négociateur en chef russe dans les pourparlers de paix avec l’Ukraine, Vladimir Medinski, a fait l’éloge dimanche d’une position "plus réaliste" de Kiev prêt, sous conditions, à accepter un statut neutre du pays, réclamé par Moscou.

"La partie ukrainienne a adopté une approche plus réaliste des questions liées au statut neutre et dénucléarisé de l’Ukraine", a écrit M. Medinski sur la messagerie Telegram, tout en précisant qu’un projet d’accord approprié n’était pas encore prêt à être soumis aux présidents des deux pays.

Le négociateur en chef ukrainien, David Arakhamia, a affirmé samedi que Moscou avait accepté "oralement" toutes les positions ukrainiennes, "sauf en ce qui concerne la question de la Crimée".

"J’ai une objection à faire. En réalité […], tous ces accords obtenus à Istanbul ne sont rien d’autre que ce que la Russie réclame depuis 2014", a réagi M. Medinski, en précisant qu’il s’agissait notamment du statut neutre et dénucléarisé de l’Ukraine et du non-déploiement de bases militaires étrangères sur son territoire.

Si David Arakhamia "qualifie tout cela de position ukrainienne, laissons-le faire cela", a ajouté Vladimir Medinski.

Si M. Arakhamia a laissé entendre samedi que les discussions visant à mettre fin aux hostilités avaient considérablement avancé, M. Medinski a assuré ne "pas partager cet optimisme".

"Les 'experts' diplomatiques et militaires ukrainiens ont beaucoup de retard pour confirmer même les accords déjà obtenus au niveau politique", a-t-il affirmé.

Sur le même sujet...

JT du 29/03/2022

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : au centre des négociations, une neutralité à la sauce ukrainienne

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : la présidence ukrainienne rejette le modèle suédois de neutralité

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous