Economie

Guerre en Ukraine : le patron de Yandex, le "Google russe" visé par les sanctions occidentales, démissionne

Yandex est le premier portail de recherche de l’espace russophone

Le patron arménien de Yandex, Tigran Khoudaverdian, a démissionné de la tête du groupe, géant de l’internet russophone, après avoir été inclus dans une liste de sanctions européennes. "Tigran Khoudaverdian a démissionné, avec effet immédiat, de ses fonctions de directeur exécutif et de directeur général adjoint de Yandex", a déclaré le groupe dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi.

L’entreprise, surnommée le "Google russe", est enregistrée aux Pays-Bas et dispose de filiales européennes, britanniques et américaines, mais l’essentiel de ses activités se déroule en Russie et dans les pays russophones. Il s’agit d’une sanction individuelle, le géant technologique n’étant lui pas sanctionné.

Désinformation

L’Union européenne a adopté mardi soir un quatrième train de sanctions contre Moscou depuis le début de l’offensive militaire russe en Ukraine. Quinze oligarques ou industriels, dont le milliardaire Roman Abramovitch, propriétaire du club anglais de football de Chelsea, sont venus s’ajouter à la liste noire des Russes dont les avoirs dans l’UE sont saisis.

L’UE motive ses sanctions contre Yandex en reprochant à l’entreprise d’avoir une responsabilité dans la dissimulation d’informations sur le conflit auprès du public russophone. Yandex a pour sa part indiqué avoir "une équipe de direction solide et approfondie en place et le conseil d’administration examinera la structure de gestion appropriée à l’avenir".

"Nous avons été choqués et surpris d’apprendre que Tigran a été placé sous sanctions de l’UE, et nous sommes extrêmement désolés de le voir quitter ses fonctions", a déclaré John Boynton, président du conseil d’administration du groupe. "Au cours des 15 dernières années, Tigran a travaillé sans relâche pour aider à transformer Yandex en une entreprise de technologie de l’information de classe mondiale tout en servant les intérêts des parties prenantes de l’entreprise", a-t-il ajouté.

Yandex est le premier portail de recherche de l’espace russophone, où le groupe est également omniprésent dans le domaine des taxis et des livraisons de nourriture.

Sur le même sujet

Quand une fuite de données d’une appli de livraison en Russie révèle des informations sensibles sur des agents secrets russes

Sciences et Techno

Washington place sur liste noire une centaine d'avions russes, dont le jet d'Abramovitch

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous