Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le Pentagone évoque une nouvelle colonne russe avançant vers Kiev depuis le nord-est

Image d'illustration datant du 27 février

© Belgaimage

08 mars 2022 à 20:07Temps de lecture1 min
Par Belga

Les Etats-Unis ont fait état mardi d'une nouvelle ligne russe avançant vers Kiev depuis le nord-est de la capitale ukrainienne, alors que la colonne principale des forces de Moscou venant du nord se trouve à l'arrêt depuis plusieurs jours.

"Je voulais attirer votre attention sur le fait qu'ils (les Russes, ndlr) commencent à tenter d'avancer vers Kiev depuis le nord-est", a dit un haut responsable du ministère américain de la Défense à des journalistes. "Nous estimons qu'ils sont à environ 60 km de la ville", a-t-il précisé, sans être en mesure de dire combien de véhicules étaient concernés.

Selon ce responsable du Pentagone, les Russes "sont frustrés en provenance du nord", d'où leur avancée vers Kiev n'a pas fait de grand progrès depuis plusieurs jours en raison de la résistance ukrainienne et de problèmes logistiques et d'approvisionnement. Il a évoqué la principale colonne russe de centaines de véhicules qui "n'a pas pu se rapprocher davantage que l'aéroport Gostomel", à une vingtaine de kilomètres de Kiev, ainsi qu'une autre ligne qui est "bloquée à Tchernihiv", à 150 km de la capitale.

Renforcer la pression sur Kiev

Cette troisième colonne depuis le nord-est de la ville fait partie de "l'effort" de Moscou pour "encercler Kiev et la forcer à capituler", a estimé ce responsable. "Comme ils n'ont pas fait les progrès géographiques que nous pensons qu'ils s'attendaient à faire, ils ont augmenté les bombardements de la ville par un mélange de missiles, roquettes, tirs d'artillerie et frappes aériennes", a-t-il ajouté, avec comme résultat de plus en plus de civils touchés.

"Ils renforcent la pression sur Kiev", "nous pensons toujours que c'est l'un de leurs principaux objectifs", a insisté le responsable américain.

Il a par ailleurs fait état d'informations sur des "combats de rue" à l'intérieur de Kiev, qui demeurent "isolés". "Nous estimons qu'il s'agit en grande partie d'éléments de reconnaissance", dont l'objectif serait de "semer la peur et la confusion, et de tenter de préparer le terrain pour la suite", a-t-il dit.

Découvrez tous nos articles sur l'invasion de l'Ukraine dans ce dossier :

Loading...

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : le point sur la situation ce mercredi matin

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Starbucks annonce que ses 130 cafés en Russie vont fermer temporairement

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous