Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le point sur les événements principaux du 29 août

Une vue d'un centre commercial détruit dans la ville de Kherson.

© AFP or licensors

29 août 2022 à 04:51 - mise à jour 29 août 2022 à 17:39Temps de lecture3 min
Par Africa Gordillo, Sandro Faes Parisi et Lavinia Rotili

Cette 187e journée de guerre en Ukraine a été marquée par deux événements événements principaux. L'un est l'annonce du voyage de l'Agence internationale de l'énergie atomique à la centrale nucléaire de Zaporijia. L'autre, est l'annonce de l'Ukraine d'une contre-offensive dans le sud de son territoire face à l'armée russe. 

  • L'Agence internationale de l'énergie atomique à Zaporijia : Rafael Grossi, directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a annoncé que lui et son équipe étaient en route vers la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, cible ces dernières semaines de frappes. 

    Selon les dernières informations, l'équipe, composée de 14 experts internationaux, avait quitté Vienne ce lundi après-midi et allait arriver à Kiev dès ce lundi soir. Washington a affirmé que "la Russie doit assurer un accès sûr et sans entrave" des inspecteurs de l'AIEA à la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia. Les Etats-Unis appellent Moscou à accepter la création d'une "zone démilitarisée" autour de la centrale, ce que la Russie n'envisage pas de faire, selon le porte-parole du Kremlin.

  • La contre-offensive ukrainienne dans le Sud : Pendant ce temps, l'Ukraine annonce avoir lancé une contre-offensive dans le sud de son territoire face à l'armée russe. De leur côté, les Russes ont affirmé avoir repoussé des "tentatives d’offensive" ukrainiennes dans les régions de Kherson et Mykolaïv,  tout en assurant avoir infligé "de lourdes pertes" aux forces de Kiev.

  • Deux décès et onze blessés à Mykholaiv. Selon Vitaliy Kim, le gouverneur de l'oblast de Mykholaiv, 12 missiles russes ont touché des immeubles résidentiels. Le bilan actuel, selon le Kyiv Independent, est de 2 morts et 11 blessés. L'information a été confirmée pendant la soirée.

  • Un cadre de l'occupation russe a été tué par balles selon Moscou. Un ancien député ukrainien pro-Zelensky, Alexeï Kovalev, passé du côté des forces d'occupation russes dans la région de Kherson, a été tué par balles, a indiqué le Comité d'enquête russe sur son compte Telegram.
  • Le chef de la diplomatie européenne Josep Borell opposé à l'interdiction de visas pour les Russes. Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne, se réuniront ces mardi et mercredi à Prague, ne parviendront probablement pas à l'unanimité sur la question d'une interdiction de visa à tous les ressortissants russes en raison de la guerre en Ukraine, estime le porte-parole de la diplomatie européenne Josep Borrell. Il s'est dit personnellement opposé à cette idée, défendue notamment par la Pologne et les pays baltes.
     
  • La Russie planifie un exercice militaire avec plus de 50.000 soldats. "Vostok" est l'un des plus grands exercices militaires russes : il se déroulera cette semaine sur un terrain d'entraînement en Sibérie orientale et en Extrême-Orient, ainsi que dans la mer du Japon. Selon le ministère de la Défense, l'exercice a pour but de garantir la sécurité de la Russie et ses alliés. 
     
  • Le président ukrainien Zelensky demande des sanctions à l'encontre de Rosatom, grande société russe d'énergie nucléaire en raison du "chantage sur les radiations" exercé à la centrale nucléaire de Zaporijia. C'est ce qu'il a déclaré en vidéoconférence avec la Norvège pour une rencontre sur l'énergie.
     
  • La Russie identifie un nouveau suspect dans l'affaire du meurtre de Daria Douguina, un Ukrainien. Les services de sécurité russes (FSB) ont déclaré avoir identifié un nouveau suspect dans l’affaire du meurtre de la journaliste et politologue Daria Douguina. Pour le FSB, il s'agit d'un Ukrainien. D'après les services secrets, l'homme aurait aidé à préparer le meutre pour ensuite quitter le pays. Daria Douguina était la figlie de l’idéologue et écrivain ultranationaliste proche du Kremlin, Alexandre Douguine, morte ce 20 août dans l'explosion de sa voiture. Elle était une farouche partisane de l’offensive russe en Ukraine. 
     
  • Vladimir Poutine a signé deux décrets pour permettre aux Ukrainiens de vivre et travailler en Russie. Le second décret prévoit que des prestations sociales seront versées aux Ukrainiens qui sont venus en Russie, selon le think tank américain ISW (Institut pour l'étude de la guerre).

Suivez l'actualité liée à la guerre en Ukraine, dans le direct que nous lui avons consacré, ci-dessous:

Loading...

Sur le même sujet

Guerre en Ukraine : Washington fustige le "cynisme" de la Russie qui bloque la déclaration de l'ONU

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : Pas d’augmentation des radiations à Zaporijjia, selon Moscou et Kiev

Guerre en Ukraine

Articles recommandés pour vous