Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine : le Royaume-Uni va arrêter les importations de pétrole russe d'ici fin 2022

© AFP or licensors

08 mars 2022 à 16:42Temps de lecture1 min
Par AFP

Le Royaume-Uni va arrêter d'ici fin 2022 les importations de brut et produits pétroliers russes en réaction à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, a annoncé mardi Kwasi Kwarteng, le ministre britannique des Entreprises et de l'énergie sur Twitter.

Le président américain Joe Biden a par ailleurs ordonné dans la foulée mardi un embargo sur les importations par les Etats-Unis de pétrole et gaz russes.

"Assez de temps pour remplacer les importations russes"

"Cette transition va donner au marché, aux entreprises et à la chaine d'approvisionnement plus qu'assez de temps pour remplacer les importations russes, qui représentent 8% de la demande britannique", ajoute Kwasi Kwarteng.  

"Le Royaume-Uni est un producteur important de pétrole et produits pétroliers et nous disposons également de larges réserves. Au-delà de la Russie, la vaste majorité de nos importations vient de partenaires fiables comme les États-Unis, les Pays-Bas et (les pays) du Golfe", a-t-il ajouté.  

Le ministre relève que le marché pétrolier a déjà "commencé à ostraciser le pétrole russe, avec près de 70% déjà incapable de trouver acheteur" et que le Royaume-Uni n'est pas dépendant du gaz naturel russe qui ne représente que 4% de l'approvisionnement du pays.  

"J'étudie les options pour mettre fin également" à ces importations, a-t-il conclu.  

Les États-Unis faisaient pression depuis plusieurs jours sur les pays européens qui pour l'instant n'ont pas suivi car beaucoup sont largement dépendants des hydrocarbures russes, à l'instar de l'Allemagne ou de la Finlande.  

Retrouvez tous les articles sur l'invasion de l'Ukraine dans ce dossier :

Loading...

Sur le même sujet

Le Canada et le Royaume-Uni lancent des négociations en vue d'un accord de libre-échange

Economie

Nouvelle hausse des prix du pétrole

Economie

Articles recommandés pour vous